Joueurs Français

Pour discuter de tous les sujets qui vous tiennent à coeur

Joueurs Français

Messagepar huur » Mar 13 Mai 2014, 11:58

Bonjour bande de trappeur du Bush :hello:
Je pense que mon Topic fais un peu lèche cul ,mais depuis que je traîne sur FD ,je me rend compte que mine de rien les français on un sacré bon niveau ,c'est peu être que je traîne que sur des forum français ,mais quand j'écoute des mecs comme Aubé ,Zalem ,Luc ,Oboreal et plein d'autre dont j'ai oublié le nom ,je me dit qu'on a pas besoin de faire des millier de bornes pour apprendre ,on a déjà un sacré niveau ici .
Bon par contre j'en profite pour vous dire une de mes impressions : Je trouve franchement que le Beatbox au Didg est vraiment trop présent chez nous autre mangeur de grenouilles.
Voila voila ,c'etait la réflexion inutile du matin :happy1: ,maintenant je retourne dans ma grotte lécher mon tube :vampire:
Avatar de l’utilisateur
huur
Le timide||La timide
Le timide||La timide
 
Messages: 24
Enregistré le: Mar 08 Avr 2014, 14:38
Localisation: Niort (79)
Âge: 25
Genre: Homme

Publicité

Re: Joueurs Français

Messagepar Utnapishtim » Mar 13 Mai 2014, 14:15

huur a écrit:Bon par contre j'en profite pour vous dire une de mes impressions : Je trouve franchement que le Beatbox au Didg est vraiment trop présent chez nous autre mangeur de grenouilles.

En tant que joueur de style trad', je regrette parfois également que le style "beatbox" tende à être omniprésent... mais bon, c'est comme ça : les joueurs se tournent vers la musique qui leur parle le plus, et si c'est ce type de son qui les fait vibrer, c'est très bien ainsi. :)
Si le beatbox est très présent en France, c'est aussi parce que ce style de jeu est né et s'est développé dans notre pays grâce aux artistes que tu cites, et que ceux-ci ont naturellement influencés les souffleurs autour d'eux... C'est un peu la même histoire que pour un autre style de jeu moderne, le multidrone, qui est principalement pratiqué aux USA car son inventeur et son meilleur joueur (William Thoren) est américain.

Puis après, il faut voir ce que l'on définit comme "beatbox" : entre un joueur qui joue tout en hoots pépins, en kick et en crab scratch, et un autre qui aura un jeu contemporain en wobble qui incorporera ci et là quelques techniques de beatbox, il y a un monde...

huur a écrit:maintenant je retourne dans ma grotte lécher mon tube :vampire:

Mais... mais c'est dégueulasse ! 8/
Fabulous secrets were revealed to me the day I held aloft my magic yidaki and said : « By the power of hard tongue ! I have the Poweeeeer ! »
Avatar de l’utilisateur
Utnapishtim
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1544
Enregistré le: Mar 11 Oct 2011, 14:56
Localisation: Dijon
Genre: Non spécifié

Re: Joueurs Français

Messagepar huur » Mar 13 Mai 2014, 18:34

Après je critique absolument ,je suis réellement impressionné par le Beatbox (je pense entre autre a Luc qui m'a juste tué) ,mais c'est que ce style est trop présent je trouve ,pas assez de joueurs explore de nouvelles choses. Après je me souviens pour la petite histoire d'une femme originaire de Calédonie qui m'avais engueulé parce que je faisais de la trance avec ma bûche et que je profané ainsi l'instrument des ancêtre ,j'ai trouvé ça relativement archaïque ,mais j'ai un peu ce sentiment avec le beatbox que je trouve trop loin du son "originel' (si son originel il y a). Mais c'est très personnel comme réflexion.

Mais... mais c'est dégueulasse ! 8/

Ba je fais l'amour a mon didg tous les jours ,on est très fusionnelle :gene2:
En vrai ca me rappel que Pivert connaisser un mec qui dormais avec son didg et ça copine dans le même lit :ghee:
Avatar de l’utilisateur
huur
Le timide||La timide
Le timide||La timide
 
Messages: 24
Enregistré le: Mar 08 Avr 2014, 14:38
Localisation: Niort (79)
Âge: 25
Genre: Homme

Re: Joueurs Français

Messagepar Utnapishtim » Mer 14 Mai 2014, 8:52

huur a écrit:...mais c'est que ce style est trop présent je trouve ,pas assez de joueurs explore de nouvelles choses.

Il y a des joueurs qui explorent de nouvelles choses dans l'univers du beat-box. ;) Et d'autres qui explorent d'autres styles de jeu, voire qui sont carrément dans l'expérimentation (tu peux regarder les compos de THstiCk sur le forum par exemple)... ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas participé à la battle de didge ou qu'ils sont loin des centres névralgiques du didgeridoo en France qu'ils n'existent pas.

huur a écrit:Après je me souviens pour la petite histoire d'une femme originaire de Calédonie qui m'avais engueulé parce que je faisais de la trance avec ma bûche et que je profané ainsi l'instrument des ancêtre ,

Ses ancêtres à elle n'ayant vraisemblablement jamais touché un didgeridoo, je ne vois pas trop quelle légitimité elle avait pour t'engueuler, mais bon... :langue:
Ça rejoint ce que j'ai souvent entendu : les intégristes sont rarement les aborigènes du Top End de l'Australie, les détenteurs de la tradition du didgeridoo eux même. Ce sont plus souvent les aborigènes métis des autres régions de l'Australie ou les occidentaux qui ont paradoxalement des idées très arrêtées sur ce qu'il faut faire avec un didge et de qui a le droit d'en jouer.

huur a écrit:mais j'ai un peu ce sentiment avec le beatbox que je trouve trop loin du son "originel' (si son originel il y a).

Tu sais, à moins de jouer comme ça ou comme ça, on est obligé de s'écarter du "son originel". ;)
Sachant qu'à cela, s'ajoute une autre question : à quoi ça sert, pour un européen, de vouloir jouer comme les aborigènes ? Si tu y réfléchis, tu verras que c'est pas une question à laquelle il est facile de répondre (c'est un joueur de style traditionnel et un passionné de culture aborigène qui le dit...).
Modifié en dernier par Utnapishtim le Mer 14 Mai 2014, 8:53, modifié 1 fois.
Fabulous secrets were revealed to me the day I held aloft my magic yidaki and said : « By the power of hard tongue ! I have the Poweeeeer ! »
Avatar de l’utilisateur
Utnapishtim
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1544
Enregistré le: Mar 11 Oct 2011, 14:56
Localisation: Dijon
Genre: Non spécifié

Re: Joueurs Français

Messagepar huur » Mer 14 Mai 2014, 12:09

Ça me rappel ce que disais Aubé ,qu'il faut laissé le jeu des aborigènes aux aborigènes ,et que c’était prétentieux de vouloir prétendre a jouer comme telle .
Je suis assez d'accord ,est c'est pour ça qu'on parle surement de néo trad ,car a défaut d'avoir apprit les bases d'un jeux vieux 20 000 ans et particulièrement codifié ,on ne peux pas parlé a mon sens de jeu trad.
Après que je parle de son originel ,c'est vraiment selon moi ,mais c'est vrai que je préfère un jeux plus classique ,plus trad justement ,ou plus trance ,comme j'aime joué.
Mais un instrument ,surtout le didgeridoo ,a besoin d’être explorer dans tous les sens et d’être poussé jusque au bout
Avatar de l’utilisateur
huur
Le timide||La timide
Le timide||La timide
 
Messages: 24
Enregistré le: Mar 08 Avr 2014, 14:38
Localisation: Niort (79)
Âge: 25
Genre: Homme

Re: Joueurs Français

Messagepar Utnapishtim » Mer 14 Mai 2014, 13:08

huur a écrit:Ça me rappel ce que disais Aubé ,qu'il faut laissé le jeu des aborigènes aux aborigènes ,et que c’était prétentieux de vouloir prétendre a jouer comme telle .
Je suis assez d'accord ,est c'est pour ça qu'on parle surement de néo trad ,car a défaut d'avoir apprit les bases d'un jeux vieux 20 000 ans et particulièrement codifié ,on ne peux pas parlé a mon sens de jeu trad.

Tu soulèves plein de questions en même temps, ça mériterait carrément d'ouvrir un débat et d'avoir l'avis d'autres tradeux...
Bref, ça sent le long post de réponse. :frime:


Je ne suis pas d'accord avec Gauthier, pour le coup. Je pense qu'il faut faire une différence entre (1) joueur traditionnel et (2) joueur dans le style traditionnel.

Un blanc ne peut pas et ne pourra jamais être un joueur traditionnel : parce qu'il n'est pas aborigène, qu'il ne joue pas le didgeridoo dans le même contexte que les aborigènes, parce qu'il n'a jamais eu l'occasion d'animer de cérémonie et qu'il n'a pas accès à la signification des manikay, les morceaux rituels (alors que c'est la fonction première du didgeridoo dans la société aborigène)... C'est impossible d'être un joueur traditionnel, à moins d'avoir grandi parmi les aborigènes et de faire véritablement parti de leur société (ce qui n'est le cas de personne que je connaisse, même parmi les professionnels du didge ayant passé du temps dans le Top End).
Cependant, on peut être un joueur dans le style traditionnel : le jeu des aborigènes repose sur certaines techniques, il obéit à certaines règles, et tout cela peut s'apprendre. Et contrairement à ce que j'ai pu lire à droite et à gauche, on peut même devenir très bon : il y a des souffleurs japonais ou français que je connais qui n'auraient pas à rougir de leur niveau s'ils étaient entourés d'aborigènes (même si, bien sûr, ils restent un bon cran en dessous de joueurs aborigènes comme Larry Gurriwiwi, Quincey Matjaki Wunungmurra, Nelson Dhapan Yunupingu... qui sont de véritables virtuoses).

Après, se pose la question de savoir pourquoi on veut jouer du didgeridoo comme les aborigènes...
Mon avis sur le sujet est qu'il y a de bonnes et de mauvais motivations. Un désir de retour aux sources (« les aborigènes jouent comme ça à l'origine donc je me pose pas de questions, je fais pareil ») ou une volonté d'en tirer une petite gloriole (« MOI, je joue comme les aborigènes ») sont pour moi de mauvaises raisons. On reste dans la copie, dans l'imitation sans âme. On joue à l'aborigène alors qu'on ne pourra jamais en être un, et on s'invente une "connexion" avec les aborigènes qui n'existe pas.
De l'autre côté, on peut jouer du trad' parce que c'est un style super intéressant : un timbre de bourdon inimitable, rauque et brut de décoffrage ; un jeu de langue de fou ; un grande complexité rythmique (il y a de quoi s'amuser pendant des heures, à caser des rythmes syncopés de plus en plus compliqués sur le tempo)... Je suis convaincu y a moyen de faire plein de choses groovy et musicales avec le trad, sans tomber dans le copie exacte de ce que font les aborigènes. Mais ça demande de maîtriser suffisamment ce style et de se l'être bien approprié, et pour ça, il y a beaucoup de travail à fournir...

Tu sais, je ne sais plus qui à dit qu'il y avait 3 étapes pour devenir un grand musicien :
1) apprendre la technique ;
2) travailler la technique, pour pouvoir l'exécuter à la perfection ;
3) oublier la technique, en faire quelque chose de vraiment musical.
Pour moi, les occidentaux qui jouent du trad' en sont encore à la deuxième étape (et je m'inclue dans cette catégorie), même s'ils peuvent être très bons d'un point de vue technique. Il n'y a que les aborigènes qui ont atteint la troisième. On n'entend plus dith-dhu dhirll dhirll quand ils jouent, on entend la musique.

huur a écrit:Après que je parle de son originel ,c'est vraiment selon moi ,mais c'est vrai que je préfère un jeux plus classique ,plus trad justement ,ou plus trance ,comme j'aime joué.

Tu as un exemple de morceau ou de vidéo dans le style que tu aimes ? ;)

Parce que lorsque tu parles de jeu "plus classique" ou "plus trad", j'ai l'impression que tu ne fais pas référence à du vrai jeu traditionnel mais plutôt à ce que j'appelle du old school... c'est-à-dire le style de jeu qui a été popularisé en premier dans les années 90 par des artistes comme David Hudson, Mark Atkins ou Ash Dargan, qui est le style le plus connu du grand public (souvent le seul) et qui est majoritairement pratiqué par les souffleurs à travers le monde.
Modifié en dernier par Utnapishtim le Mer 14 Mai 2014, 13:12, modifié 1 fois.
Fabulous secrets were revealed to me the day I held aloft my magic yidaki and said : « By the power of hard tongue ! I have the Poweeeeer ! »
Avatar de l’utilisateur
Utnapishtim
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1544
Enregistré le: Mar 11 Oct 2011, 14:56
Localisation: Dijon
Genre: Non spécifié

Re: Joueurs Français

Messagepar huur » Mer 14 Mai 2014, 14:03

Parce que lorsque tu parles de jeu "plus classique" ou "plus trad", j'ai l'impression que tu ne fais pas référence à du vrai jeu traditionnel mais plutôt à ce que j'appelle du old school

Je pense effectivement a Ash Dargan ou Mark Atkins dans ce sens la. Pour la trance je pense surtout a Si.
Pour moi le jeux trad a proprement parlé est complètement éloigné de ce que nous ,musiciens ,faisons .pour moi il n'est pas l'oeuvre de musicien ,mais bien de "shaman" ,et est plus liée a l'anthropologie qu'a la musique. J'aurai peut être du faire la différence plus tot dans le topic ,je m'en excuse.

Je ne suis pas d'accord avec Gauthier, pour le coup. Je pense qu'il faut faire une différence entre (1) joueur traditionnel et (2) joueur dans le style traditionnel.

Voila la vidéo en question ,pour que tu te fasse une idée exacte de ce qu'il dit ;) : http://www.youtube.com/watch?v=cBUj4Mw8Jpg

Après, se pose la question de savoir pourquoi on veut jouer du didgeridoo comme les aborigènes...

Pour ma pars le jeu aborigène m’intéresse pour ce qu'il a de viscéral ,de guttural ,de quasi chamanique ,c'est une façons de joué qui fais me énormément voyager ,c'est d’ailleurs pour ça que j'aime les gros Do bien fat :orc1:

Aprés c'est a chacun de joué le style qu'il veut ,et pour reprendre ce que dit Aubé (encore ,décidément ce mec ma marqué :hehe: ) le didgeridoo est paradoxalement un instrument très jeune ,beaucoup de chose reste a faire et a découvrir ,et c'est en ça que c'est un instrument fabuleux. Chacun y trouve sont compte ,et le jeu qui l’intéresse. Une chose est sure ,il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façons de faire du didg (si ,peut être ceux qui prétende jouer comme les vrai abo ,ça sa me soule vraiment :hurt5: ) ,il y a juste des dizaines de styles diamétralement opposés ,et des centaines d'autre a trouvé a force d'exploration


Après il est toujours très complexe de parlé de cette instrument dans la mesure ou ce sont les occidentaux qui en on fais un instrument de musique ,alors qu'il fais a la base plus partie des objets nécessaires a un culte
Avatar de l’utilisateur
huur
Le timide||La timide
Le timide||La timide
 
Messages: 24
Enregistré le: Mar 08 Avr 2014, 14:38
Localisation: Niort (79)
Âge: 25
Genre: Homme

Re: Joueurs Français

Messagepar Ahaw » Mer 14 Mai 2014, 16:36

huur a écrit:(si ,peut être ceux qui prétende jouer comme les vrai abo ,ça sa me soule vraiment :hurt5: )

mmmh... Pas "abo" STP :-)
Image
Avatar de l’utilisateur
Ahaw
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2791
Photos: 3
Enregistré le: Ven 22 Déc 2006, 10:45
Localisation: Périgord
Âge: 43
Genre: Homme

Re: Joueurs Français

Messagepar Utnapishtim » Mer 14 Mai 2014, 22:45

Oui, "abo" a trop souvent une connotation raciste dans la bouche des australiens...

huur a écrit:Pour moi le jeux trad a proprement parlé est complètement éloigné de ce que nous ,musiciens ,faisons .pour moi il n'est pas l'oeuvre de musicien ,mais bien de "shaman" ,et est plus liée a l'anthropologie qu'a la musique.

Ben, pour le coup, les sorciers aborigènes n'utilisent pas du tout le didgeridoo dans le cadre de leurs pratiques, ils ont d'autres outils pour ça (os percés...).

Quant au "Do bien fat" : le Do est une tonalité qu'on ne rencontre pas souvent dans les instruments traditionnels, ils oscillent le plus souvent entre Do# et Sol selon les régions. :P

huur a écrit:Voila la vidéo en question ,pour que tu te fasse une idée exacte de ce qu'il dit ;) : http://www.youtube.com/watch?v=cBUj4Mw8Jpg

Merci pour la vidéo, c'est la première fois que je la vois. ;) Gauthier n'est pas aussi catégorique que j'en avais l'impression en lisant ton message, il dit juste qu'il ne voit pas à titre personnel l'utilité de jouer dans le style trad.

huur a écrit:(si ,peut être ceux qui prétende jouer comme les vrai abo ,ça sa me soule vraiment :hurt5: )

La plupart du temps, ça ne part pas d'un mauvais sentiment : il y a juste tellement de désinformation au sujet du didgeridoo et des aborigènes que les gens sont sincèrement convaincus de trucs qui sont complètement faux. L'idée selon laquelle les femmes n'auraient pas le droit de souffler dans un didgeridoo selon les lois aborigènes, par exemple, qu'on entend trop souvent.

En outre, les choses sont plus compliquées qu'elles en ont l'air : il y a des aborigènes dans le Queensland, à Sydney, dans le coin de Perth... qui ont adopté le didgeridoo comme un élément de culture (alors qu'il n'existait pas traditionnellement dans leur région) et qui en jouent comme des européens. En faisant des wobbles, des cris de kookaburra, et tout le toutim... et ils interdisent à leurs femmes de toucher à un didgeridoo. Du coup, quand des touristes français les rencontrent, ils sont confortés dans leurs vieux clichés et ils s'imaginent que c'est partout pareil, y compris chez les aborigènes du Top End détenteurs de la tradition du didge... :-/
Fabulous secrets were revealed to me the day I held aloft my magic yidaki and said : « By the power of hard tongue ! I have the Poweeeeer ! »
Avatar de l’utilisateur
Utnapishtim
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1544
Enregistré le: Mar 11 Oct 2011, 14:56
Localisation: Dijon
Genre: Non spécifié

Re: Joueurs Français

Messagepar Vince » Jeu 15 Mai 2014, 9:21

Salut les gars,

Débat très intéressant que voilà. Je rejoint l'avis d'Utna et de Ahaw sur la représentation du jeu traditionnel par les occidentaux (et pas uniquement Français). J'apporte ma pierre à l'édifice.

Utnapishtim a écrit:
huur a écrit:Ça me rappel ce que disais Aubé ,qu'il faut laissé le jeu des aborigènes aux aborigènes ,et que c’était prétentieux de vouloir prétendre a jouer comme telle .
Je suis assez d'accord ,est c'est pour ça qu'on parle surement de néo trad ,car a défaut d'avoir apprit les bases d'un jeux vieux 20 000 ans et particulièrement codifié ,on ne peux pas parlé a mon sens de jeu trad.

Tu soulèves plein de questions en même temps, ça mériterait carrément d'ouvrir un débat et d'avoir l'avis d'autres tradeux...
Bref, ça sent le long post de réponse. :frime:


Je ne suis pas d'accord avec Gauthier, pour le coup. Je pense qu'il faut faire une différence entre (1) joueur traditionnel et (2) joueur dans le style traditionnel.

Un blanc ne peut pas et ne pourra jamais être un joueur traditionnel : parce qu'il n'est pas aborigène, qu'il ne joue pas le didgeridoo dans le même contexte que les aborigènes, parce qu'il n'a jamais eu l'occasion d'animer de cérémonie et qu'il n'a pas accès à la signification des manikay, les morceaux rituels (alors que c'est la fonction première du didgeridoo dans la société aborigène)... C'est impossible d'être un joueur traditionnel, à moins d'avoir grandi parmi les aborigènes et de faire véritablement parti de leur société (ce qui n'est le cas de personne que je connaisse, même parmi les professionnels du didge ayant passé du temps dans le Top End).
Cependant, on peut être un joueur dans le style traditionnel : le jeu des aborigènes repose sur certaines techniques, il obéit à certaines règles, et tout cela peut s'apprendre. Et contrairement à ce que j'ai pu lire à droite et à gauche, on peut même devenir très bon : il y a des souffleurs japonais ou français que je connais qui n'auraient pas à rougir de leur niveau s'ils étaient entourés d'aborigènes (même si, bien sûr, ils restent un bon cran en dessous de joueurs aborigènes comme Larry Gurriwiwi, Quincey Matjaki Wunungmurra, Nelson Dhapan Yunupingu... qui sont de véritables virtuoses).

Après, se pose la question de savoir pourquoi on veut jouer du didgeridoo comme les aborigènes...
Mon avis sur le sujet est qu'il y a de bonnes et de mauvais motivations. Un désir de retour aux sources (« les aborigènes jouent comme ça à l'origine donc je me pose pas de questions, je fais pareil ») ou une volonté d'en tirer une petite gloriole (« MOI, je joue comme les aborigènes ») sont pour moi de mauvaises raisons. On reste dans la copie, dans l'imitation sans âme. On joue à l'aborigène alors qu'on ne pourra jamais en être un, et on s'invente une "connexion" avec les aborigènes qui n'existe pas.
De l'autre côté, on peut jouer du trad' parce que c'est un style super intéressant : un timbre de bourdon inimitable, rauque et brut de décoffrage ; un jeu de langue de fou ; un grande complexité rythmique (il y a de quoi s'amuser pendant des heures, à caser des rythmes syncopés de plus en plus compliqués sur le tempo)... Je suis convaincu y a moyen de faire plein de choses groovy et musicales avec le trad, sans tomber dans le copie exacte de ce que font les aborigènes. Mais ça demande de maîtriser suffisamment ce style et de se l'être bien approprié, et pour ça, il y a beaucoup de travail à fournir...

Pour ma part j'ai commencé à souffler sous l'influence de Wallis Buchanan (joueur de didj de Jamiroquaï), Philip Peris, Mark Atkins et Trideridoo (trio de Poitiers) par ce qu'à l'époque en France on ne trouvait presque que çà... Je remonte pas aux calendes grecques mais au années 90 comme l'a dit Utna.

La 1ère fois que j'ai vu un joueur traditionnel jouer à Airvault au début des années 2000, j'étais très impatient et... j'ai rien compris ! 8/ :gene:

Mais çà m'a plu et donné envie d'approfondir ce style et donc par la suite de placer l'instrument dans son contexte culturel. Néanmoins je ne prétend pas jouer comme les aborigènes pour toutes les raisons exposées ci dessus, mais en m'inspirant de leurs techniques.

Utnapishtim a écrit:
huur a écrit:Pour moi le jeux trad a proprement parlé est complètement éloigné de ce que nous ,musiciens ,faisons .pour moi il n'est pas l'oeuvre de musicien ,mais bien de "shaman" ,et est plus liée a l'anthropologie qu'a la musique.

Ben, pour le coup, les sorciers aborigènes n'utilisent pas du tout le didgeridoo dans le cadre de leurs pratiques, ils ont d'autres outils pour ça (os percés...).

+ 1 avec Utna

Y a rien de mystique dans le didj pratiqué par les aborigènes d'Arnhem Land, c'est un instrument qui sert à accompagner des chants et danses rituels.

Huur je t'invite fouiller la section "technique de jeu traditionnel" du forum et à visionner les vidéos de ididj australia sur youtube http://www.youtube.com/user/ididjaustralia si tu veux en apprendre plus.
Bon souffle à tous !
Avatar de l’utilisateur
Vince
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 1752
Photos: 2
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2003, 10:38
Localisation: 17 - La Rochelle
Âge: 43
Genre: Homme


Retourner vers Le bistro

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités