Survibration rapide et fluide entre bourdon

Tout sur les techniques de jeu avancées.

Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Rafiki » Jeu 23 Fév 2012, 12:57

Bonjour à tous!

J'ai un peu de mal a placer rapidement les survib', je joue le bourdon, fait la survib et ensuite perte du bourdon une demi seconde avant de le retrouver :/ ... Ca ne donc pas l'effet que je compte avoir : une survibration rapide net et fluide au milieu d'un bourdon.

Quelle est la technique à utiliser pour faire une survib rapide durant le bourdon? Pépin? ou simplement (difficilement serait surement mieux approprié) un changement rapide de tension des lèvres? ou autre?

Merci à ceux qui pourront m'éclairer :) !

Sandro
Rafiki
Le discret||La discrète
Le discret||La discrète
 
Messages: 31
Enregistré le: Ven 14 Mai 2010, 15:30
Âge: 28
Genre: Homme

Publicité

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Ahaw » Jeu 23 Fév 2012, 13:48

Comme son nom l'indique, la sur-vibration est le mode de vibration au dessus de celui utilisé pour le bourdon.
Tes lèvres vont donc vibrer à une vitesse supérieure.
Pour cela, il y a différents moyens :
1 > réduire la surface de battement des lèvres en les pinçant et en "souriant".
2 > augmenter la pression d'air en poussant plus avec les abdos/diaphragme (sans entrer dans la polémique du diaphragme) ou/et en poussant avec la langue ("pépin").
Fais un mélange de ces deux techniques pour te faciliter la tâche, et entraine toi longtemps, il faut que tes muscles s'habituent à ce mouvement.

Autre chose, essaye aussi sur un autre didj avec un 1er tiers plus étroit.
Les didjs cylindriques et/ou larges au 1er tiers sont difficiles à faire pooter.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ahaw
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2791
Photos: 3
Enregistré le: Ven 22 Déc 2006, 10:45
Localisation: Périgord
Âge: 42
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Fils_de_poot » Jeu 23 Fév 2012, 13:59

Je rejoins mister Ahaw sur la question du didj, car en effet un didj sur lequel la survibration sera difficile à obtenir ne t'aidera pas des masses à avoir un jeu de survibration rapide et fluide.
Mais imaginons que ce soit le cas, je pense que pour une fluidité optimal, il ne faut pas faire la survibration "pépin" qui coupe physiquement le son. Changer la tension des lèvres en cours de jeu est plus simple et te permet de garder continument un son, ce qui me semble plus compliqué (voir impossible) avec la technique "pépin".
Pour sentir cette tension, tu peux faire un bourdon continu, puis tends tes lèvres progressivement (la note du bourdon devrait monter légèrement) jusqu'à ce que le son "change" vers la première survibration. Quand tu es dessus (sans avoir perdu la vibration), fait l'inverse. Ce sera forcément lent au début, mais le but est plus de ressentir que de jouer vite dans un premier temps.
Quand tu pense avoir capter la tension, essai de faire ce changement plus vite...
Désolé je ne sais pas si c'est très clair. :cote:

Edith: on peut aussi inclure la survibration pépin dans un jeu rapide, mais je te conseille de jouer sur la tension dans un premier temps...
Modifié en dernier par Fils_de_poot le Jeu 23 Fév 2012, 14:00, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Fils_de_poot
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1160
Enregistré le: Sam 02 Fév 2008, 20:16
Localisation: Brunoy
Âge: 38
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Sagouin » Jeu 23 Fév 2012, 15:30

[hors-sujet ON]
Un ti son histoire de voir quel genre de survibration tu recherches?
[hors-sujet OFF]

Sinon l'essentiel est dit, pour une survibration incisive et franche qui se détache du reste du jeu: le pépin est plus précis, mais pour de la rondeur ou un son qui craque/couine (un poot quoi ) les lèvres agissent comme variateur de pression (et tu peux aussi jouer sur la respiration mâchoire ou la langue/colonne d'air pour augmenter la pression).

Bon souffle ;)!
Sagouin
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 662
Photos: 0
Enregistré le: Mer 05 Oct 2011, 18:15
Actuellement BANNI
Genre: Non spécifié

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Ipo » Jeu 23 Fév 2012, 19:49

Si l'effet recherché est dans le genre de celui-ci :



Je crois me souvenir que dans son wshop, Lies indiquait que ce type de survibration, bien intégrée dans le jeu / sans coupures, se faisait en poussant un poil avec le ventre et en en rentrant un tantinet la lèvre inférieure vers l'intérieur... Après, tout est une question de doigté pour que ça passe "sans toucher les bords"...! :mrgreen:
"C'est en se retenant de péter qu'il nous vient des idées de merde"
Avatar de l’utilisateur
Ipo
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 440
Photos: 0
Enregistré le: Dim 14 Oct 2007, 10:54
Localisation: Clermont-Ferrand (63)
Âge: 33
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Schouz » Jeu 23 Fév 2012, 21:19

est-ce que tes survibrations te demande beaucoup d'air ou d'effort avant de les placer? Arrives-tu à les sortir facilement sans tenter de les placer dans le bourdon? est-ce que si tu t'entraines à ne faire que des survib', il te faut de nouveau un temps d'adaptation pour retrouver le bourdon de base?
c'est comme pour une trompette si tu as déjà essayé, différente vitesse d'air (débit et non pression) peuvent te permettre sans toucher les pistons de jouer plusieurs notes: il faut que tes lèvres, ta bouche, ta langue, tes abdos connaissent "les yeux fermés" le niveau de tension nécessaire à l’exécution de la note recherchée
entraine toi uniquement sur la première survibratrion pendant plusieurs minutes, voir même en respiration circulaire pour que tu la connaisses par cœur, puis, entraine-toi au passage bourdon-suppression-survibrations-surppression-bourdon et ainsi de suite... Et au bout de quelques heures ou jours, ça passera comme une lettre à la poste et avec un peu plus d'acharnement et un bon didj, tu arriveras même à la faire passer sur la respi (comme dans ce tuto rythmique) voir sur un WA!
bon courage :super:

edit: euh! désolé pour la redite, j'avais pas vu post de fils de poot! :mrgreen:
Modifié en dernier par Schouz le Jeu 23 Fév 2012, 21:21, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Schouz
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 603
Photos: 0
Enregistré le: Mar 20 Juil 2010, 10:48
Localisation: Du côté de Lorient
Âge: 38
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Rafiki » Jeu 23 Fév 2012, 21:23

Wahou vous êtes efficaces et rapides! Merci!

Je vais essayer d'appliquer tous vos conseils mais effectivement la meilleure solution d'obtenir des résultats sera la pratique comme toujours, je pense que c'est une question de maitrise pour que ça passe "sans toucher les bords".

Petite question supplementaire, un didg long est plus facile en survib non?
Autre question, un didg d'un mètre ça sonne?
Rafiki
Le discret||La discrète
Le discret||La discrète
 
Messages: 31
Enregistré le: Ven 14 Mai 2010, 15:30
Âge: 28
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Ahaw » Jeu 23 Fév 2012, 21:30

Rafiki a écrit:un didg long est plus facile en survib non?
Autre question, un didg d'un mètre ça sonne?


Ce n'est pas la longueur mais plutôt la "conicitude" de ton didj qui facilitera l'accès à la survib.
1m ça sonne oui... pas très joliment mais ça sonne. Enfin s'il a des proportions raisonnables pour son mètre de long (s'il fait 50cm de diamètre, non !!!)
Modifié en dernier par Ahaw le Jeu 23 Fév 2012, 21:30, modifié 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ahaw
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2791
Photos: 3
Enregistré le: Ven 22 Déc 2006, 10:45
Localisation: Périgord
Âge: 42
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Rafiki » Jeu 23 Fév 2012, 21:55

Ahaw a écrit:
Rafiki a écrit:un didg long est plus facile en survib non?
Autre question, un didg d'un mètre ça sonne?


Ce n'est pas la longueur mais plutôt la "conicitude" de ton didj qui facilitera l'accès à la survib.
1m ça sonne oui... pas très joliment mais ça sonne. Enfin s'il a des proportions raisonnables pour son mètre de long (s'il fait 50cm de diamètre, non !!!)


Oui bien sur, j'explique un peu ma seconde question, je réalise mon deuxieme Sandidge sur une branche de frêne qui "tourne", petit foirage a la scie a ruban vers la cloche qui m'oblige à le raccourcir à 1050(en interne ça donne 30mm sur le 1er tiers, de 30mm à 40mm sur le second et de 40mmà75mm sur le dernier), si l'on s'y prend bien il est possible de rallonger le didg au niveau de la cloche? ou le résultat laisse souvent à désirer à cette extrémité là?

Je ne possède pas de didg court/aigu pour l'instant on verra mais vu le temps passé à sa confection j'aimerais bien que le résultat soit satisfaisant quitte à devoir l'allonger... On verra!

Tu signifies qu'un didg dont le diametre augmente régulièrement est un didg à pout?

Disposant de connaissances et matériels acoustiques, de matériels pour usiner le bois je pense en créer plusieurs cette année histoire de me faire la main et puis parce que sa me permet de concilier deux passions... Ne disposant plus de branches biscornus et sèches ils seront je pense à base de poutre! peu sur l'acoustique interne du didg!
Rafiki
Le discret||La discrète
Le discret||La discrète
 
Messages: 31
Enregistré le: Ven 14 Mai 2010, 15:30
Âge: 28
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Fils_de_poot » Jeu 23 Fév 2012, 23:10

Comme dit par Ahaw, c'est plus la conicitude (merveilleux mot soit dit en passant!) de ton didj qui aidera aux survibrations en les rendant plus graves (moins hautes quoi...) donc plus faciles à atteindre. Cependant, un didj long, de part le fait qu'il soit plus grave, à forme égale, sera plus jouable en survibration qu'un didj aigu. Par contre le bourdon lui, va te demander un travail assez différent...
Vu la branche que tu tailles, et les proportions que tu donnes, ça va être un sacré moustique! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Fils_de_poot
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1160
Enregistré le: Sam 02 Fév 2008, 20:16
Localisation: Brunoy
Âge: 38
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Rafiki » Ven 24 Fév 2012, 12:29

Fils_de_poot a écrit:Comme dit par Ahaw, c'est plus la conicitude (merveilleux mot soit dit en passant!) de ton didj qui aidera aux survibrations en les rendant plus graves (moins hautes quoi...) donc plus faciles à atteindre. Cependant, un didj long, de part le fait qu'il soit plus grave, à forme égale, sera plus jouable en survibration qu'un didj aigu. Par contre le bourdon lui, va te demander un travail assez différent...
Vu la branche que tu tailles, et les proportions que tu donnes, ça va être un sacré moustique! :mrgreen:


Yes un moustique mais je rajouteras des ralonges à l'embouchure et/ou à la cloche si cela ne me convient pas!
Rafiki
Le discret||La discrète
Le discret||La discrète
 
Messages: 31
Enregistré le: Ven 14 Mai 2010, 15:30
Âge: 28
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Fils_de_poot » Ven 24 Fév 2012, 13:33

Dans ce cas, je ne saurais trop te recommander de rallonger plutôt la cloche... :]
Modifié en dernier par Fils_de_poot le Ven 24 Fév 2012, 13:33, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Fils_de_poot
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1160
Enregistré le: Sam 02 Fév 2008, 20:16
Localisation: Brunoy
Âge: 38
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Sagouin » Ven 24 Fév 2012, 14:54

Fils_de_poot a écrit:Dans ce cas, je ne saurais trop te recommander de rallonger plutôt la cloche... :]
Ou ton nez :mdr1: !

[hors-sujet ON]
C'est l'histoire d'un mec... avec un minitube qui minipoote :mdr3:
Minitube.JPG
Minipoot.JPG

[hors-sujet OFF]
Sagouin
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 662
Photos: 0
Enregistré le: Mer 05 Oct 2011, 18:15
Actuellement BANNI
Genre: Non spécifié

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Fils_de_poot » Ven 24 Fév 2012, 23:32

Hou le vilain! Il a osé!!!
Mais c'est mignon un didj nasal, par contre c'est quoi qui vibre pour faire le "bourdon"? :0
Un son siouplê!
nan mais 1m ça va, j'ai déjà joué sur du 76cm, et si ça vrille les oreilles, c'est toujours jouable à la bouche... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Fils_de_poot
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1160
Enregistré le: Sam 02 Fév 2008, 20:16
Localisation: Brunoy
Âge: 38
Genre: Homme

Re: Survibration rapide et fluide entre bourdon

Messagepar Utnapishtim » Sam 25 Fév 2012, 10:59

Puisqu'on a un sujet consacré aux survibrations et un adepte du Grand Poot qui rôde dans les parages (on n'est plus en sécurité nul part ! :malin2: ), je me permet de poser cette question...

... C'est quoi, exactement un poot ? Un hoot plus gras et plus sale, si j'ai tout bien suivi, mais vous avez des exemples pour nous faire entendre la différence hoot/poot ? Et ça se fait comment, en saturant le son de la survibration ?
Fabulous secrets were revealed to me the day I held aloft my magic yidaki and said : « By the power of hard tongue ! I have the Poweeeeer ! »
Avatar de l’utilisateur
Utnapishtim
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1543
Enregistré le: Mar 11 Oct 2011, 14:56
Localisation: Dijon
Genre: Non spécifié

Suivante

Retourner vers Techniques de jeu avancées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités