restauration d'un violon ancien

Toutes les infos sur tous les instruments du monde...sauf le didgeridoo, bien sur.

restauration d'un violon ancien

Messagepar jethro » Jeu 19 Juil 2012, 19:44

Bonjour à tous !!

Bon je fais un copier / coller ça sera plus court ...

J'ai posté ça sur " Lutherie amateur " ( http://www.lutherie-amateur.com/Forum/v ... 13#p466813 ) , un très bon forum hyper réactif pour ceux qui ont envie de fabriquer leur instruments, principalement des grattes et des basses.



ça fait très longtemps que je suis fasciné par le violon, sans avoir jamais osé franchir le cap et acquérir un instrument. Pourtant voilà, je viens de recevoir un joli violon ancien en cadeau, mais il est assez abîmé ... Ce qui d'une certaine façon me réjouit, car je vais pouvoir me l'approprier en le restaurant.

Il y a plusieurs fractures sur la table, une sur le fond, mais sinon aucun autre problème apparent, je l'ai soigneusement ausculté sous toutes les coutures, y compris l'intérieur avec un petit miroir.

Il doit dater de 1920 / 1930 à peu près, au vu de l'étiquette de l'étui ( il y a la même dans le violon ):

Image

L'usure de la touche et du vernis laissent penser qu'il a beaucoup été joué, du coup je me dis que le son ne doit pas être trop mauvais... Les bois ont l'air de bonne qualité, même si c'est assez subjectif comme avis.

Pour l'instant je n'y ai pas touché, préférant me renseigner "à fond" avant d'entreprendre quoi que ce soit.

Quelques photos de l'engin :

Image

le vernis du dessous est très usé :

Image

Les fissures sur la table :

Image

Image

Les fissures correspondant à mon avis à une fracture d'âme, dessus et dessous :

Image

Image

Donc pour l'instant, la liste des travaux est :

- détablage
- réparation des fractures + pose de taquets de renfort
- pose d'une pièce d'âme sur la table et le fond
- recollage de la table à la colle d'os


Alors je sais, on va me dire que c'est pas le bon endroit, mais si il y a un ( ou des ) luthier(s) sur le fofo, ce qui n'est pas impossible vu qu'ici aussi on fabrique des instruments en bois, je prends tous les conseils !!!

Bonnes vibes à tous :)
Modifié en dernier par jethro le Jeu 19 Juil 2012, 19:45, modifié 1 fois.
" Be true to yourself, it's all you got " ( Janis Joplin )
Avatar de l’utilisateur
jethro
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 701
Enregistré le: Mer 19 Nov 2008, 18:20
Âge: 42
Genre: Homme

Publicité

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar jethro » Jeu 19 Juil 2012, 19:49

Bon ça y est j'ai détablé !!

Donc après bien des recherches pour être sûr de ne pas faire de bêtise, détablage avec une lame comme il faut, et un peu d'alcool à 90° au pinceau ( en faisant attention au vernis bien sûr ) pour rendre la colle cassante, comme conseillé.

Quelques images :

Image

Du coup je me rends compte que la touche n'est pas dans l'axe ... Sur la photo ça a l'air beaucoup plus grave que ça ne l'est en réalité, mais le problème est là.

Il faudra que je fasse quelque chose pour la remettre dans l'axe, en espérant qu'il n'y aura pas besoin de toucher au manche ( elle est collée légèrement de travers, peut être qu'en la remettant droite, voire légèrement de travers dans l'autre sens ... )

J'en profiterais pour la remplacer, vu qu'elle n'est manifestement pas en ébène.

La table, envers du décor :
Image

La fracture le long de la barre d'harmonie :
Image

Donc en fait ça a été très long, assez fastidieux ( mm par mm ) et sans trop de problèmes, à part là, ou ça a cassé :( Heureusement le filet a tenu bon, et ça a limité les dégâts.

Image

Enfin ça devrait se recoller sans trop de problème ... Vu que ça fait une très mince fissure traversante, je me demande si je ne vais pas faire ça avec de la cyano, j'ai peur que la colle animale soit un peu trop épaisse pour bien rentrer ?

Pour la fissure le long de la barre d'harmonie, les seuls renseignements que j'ai trouvés conseillent de décoller la barre, de recoller la fissure, d'intégrer les taquets de renfort dans l'épaisseur de la table, et de recoller la barre ...

ça me parait un peu fastidieux, je vais peut-être adosser les taquets à la barre sans l'enlever, vu que la fissure n'est pas a ras ...Je vais prendre le temps d'y réfléchir, de toutes façons je n'aurai pas la colle avant la semaine prochaine, et puis si ça ne marche pas ça sera réversible.

Toujours pareil, je prends tous les conseils !!! Chuis certain qu'il y a au moins un luthier sur FD :)

:)
" Be true to yourself, it's all you got " ( Janis Joplin )
Avatar de l’utilisateur
jethro
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 701
Enregistré le: Mer 19 Nov 2008, 18:20
Âge: 42
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar véfoun » Ven 20 Juil 2012, 4:25

jolie mais dur travail que tu entreprend là , je suis pas sur que le cyano soit la meilleur colle pour réparer en plus vue la vitesse ou elle prend , ta pas droit à l'erreur.
certain dirons que je ne pense qu'a ça , mais la résine époxy à l'avantage de bien pénétrer dans le bois, de ne plus bouger après séchage et d'avoir le temps de la travailler.
sinon je suppose que tu va virer entièrement le vernis , ou tu va faire des retouches ?
Modifié en dernier par véfoun le Ven 20 Juil 2012, 10:28, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
véfoun
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1313
Photos: 8
Enregistré le: Mar 19 Sep 2006, 20:21
Localisation: saint Leu - ile de la Réunion 974
Âge: 57
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar jethro » Ven 20 Juil 2012, 9:43

Salut Véfoun !

Merci de ta réponse :)

Pour l'époxy c'est exactement ce que je voulais faire au départ, habitué comme je suis à l'utiliser ... Et c'est vrai que c'est tellement pratique et costaud que quand on l'a déjà utilisé on voudrait tout recoller avec ça !!! :mrgreen:

Mais on m'a très fortement conseillé de n'utiliser que de la colle chaude ( nerf + os ) à cause d'une part de sa réversibilité ( un peu d'eau chaude et ça se décolle ), ce qui semble être une des règles d'or de la restauration en général, en lutherie comme en ébénisterie ...

Et d'autre part à cause du fait que ces colles suivent le degré d'hygrométrie du bois, ce qui évite bon nombre de fractures dues à un changement brusque de température ou d'humidité. Et leur légère souplesse fait qu'elles peuvent aussi servir d'amortisseur et empêcher la casse en cas de choc léger ... ( C'est du moins les infos que j'ai glané sur le net, aucune expérience personnelle )

Comme du coup je n'ai aucune expérience dans ce domaine, je vais faire comme font les luthiers ... En fait à cause de la finesse des éléments ( 2 mm à peu près ) les violons sont des instruments extrêmement sensibles à tout variation, et les fractures ne sont pas rares ...
Ça arrive que ça repète pile au même endroit, et dans ce cas pouvoir enlever très facilement toute trace de colle pour recommencer, sans solvant qui attaquerait le vernis, prend tout son sens.

D' ou l'intérêt de n'utiliser que des colles réversibles, d’ailleurs je pense ouvrir un post sur les colles animales, ça pourrait intéresser du monde ...

C'est aussi grâce à ces colles que le détablage ( indispensable pour intervenir, vu qu'on ne peut pas passer par l’ouïe comme sur une guitare ) est possible ...

Pour le vernis, je pense tout refaire, ça sera l'occasion d'apprendre à faire un vernis au tampon, ce que je rêve de savoir faire depuis longtemps...ça a vraiment un rendu incomparable, mais je verrai après, chaque chose en son temps ;) !!!

Enfin en tout cas comme tu dis ça va être dur, long mais je vais apprendre plein de trucs !!!

Bonnes vibrations :)
" Be true to yourself, it's all you got " ( Janis Joplin )
Avatar de l’utilisateur
jethro
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 701
Enregistré le: Mer 19 Nov 2008, 18:20
Âge: 42
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar jethro » Mer 25 Juil 2012, 18:14

Salut à tous !! La suite des évènements ...

Bon, et bien lentement mais sûrement, ça avance ...

J'ai collé toutes les fissures, et les taquets de renfort, en les ajustant à la lime au galbe de la table, et en faisant attention à ne pas trop les aligner ( ils sont encore "bruts", reste à les affiner ).

Je ne me suis pas encore occupé de ceux de la fissure le long de la barre d'harmonie, je ne sais pas encore si je la fais sauter pour poser des taquets dans l'épaisseur de la table, ou si j'adosse lesdits taquets directement contre :

Image


Image

Ensuite j'ai creusé le fond aux dimensions de ma pièce d'âme en laissant le moins d'épaisseur possible ( en vérifiant avec une lampe dans le noir ), un peu moins d'un mm je pense.

Puis j'ai taillé la pièce en l'ajustant à la craie, et enfin je l'ai collée, puis remise au niveau du fond. Ne trouvant pas de complément d'informations sur le net, j'ai mis le sens des fibres en perpendiculaire pour plus de solidité, comme pour les taquets :

Image

Image
Pas moyen de décoller l'étiquette proprement, même en humidifiant bien, je remettrait celle qu'il y avait dans l'étui.
Reste à faire la même chose sous la table.

Après j'ai enlevé le vernis de la table, qui est bien parti en grattant légèrement, sans attaquer le bois.
Il tenait beaucoup moins que ce qu'il en avait l'air. Je n'ai pas encore enlevé celui des éclisses et du fond, mais il devrait partir encore plus facilement il tombe en écailles par endroits !!!

C'était un vernis à l'alcool fait assez grossièrement, je ferai plutôt un vernis gras, il paraît que c'est un petit peu mieux pour le son ( même si ça ne change pas grand chose apparemment ), et plus facile à réussir qu'un vernis au tampon.

Et puis pour finir, j'ai refait un petit bout qui manquait, avec un petit bout d'épicéa ( comme pour les taquets ) :

Image

Image


Le résultat, après un ponçage très léger :

Image

Les marques des fissures sont encore perceptibles, mais bon ça va, et avec le vernis ça se verra encore moins ...

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !!! A bientôt pour la suite ...

:)
" Be true to yourself, it's all you got " ( Janis Joplin )
Avatar de l’utilisateur
jethro
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 701
Enregistré le: Mer 19 Nov 2008, 18:20
Âge: 42
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar véfoun » Mer 25 Juil 2012, 18:50

beau boulot que tu a fait là , tu à donc utilisé quoi comme colle ? je pense comme toi que les petits bois incrustés aient leurs fibres perpendiculaire ( c'est même evident!)
j'attend la suite :super:
Avatar de l’utilisateur
véfoun
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1313
Photos: 8
Enregistré le: Mar 19 Sep 2006, 20:21
Localisation: saint Leu - ile de la Réunion 974
Âge: 57
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar jethro » Mer 25 Juil 2012, 19:09

Merci Véfoun !!! :)

Alors pour la colle, un peu de tout selon : animale ( colle chaude ) pour les fissures et les taquets, vinylique pour celles qui nécessitaient des serrages longs et compliqués ( la colle chaude prend trop vite ) et cyano pour le petit bout rajouté, et les microfissures. Pas d'époxy ;)

Donc ça n'est pas une restauration dans les règles de l'art, qui voudrait que tout sans exception soit fait à la colle chaude ... Un vrai luthier crierait au scandale !!
:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

En tout cas super expérience, la lutherie du quatuor c'est passionnant... La prochaine fois je m'en fais un dans les règles de l'art, en restaurant aussi le vernis plutôt que de le refaire !!! Mais pas de regret pour celui-là, le vernis était vraiment trop moche et abîmé ...

Bonnes vibes :)
" Be true to yourself, it's all you got " ( Janis Joplin )
Avatar de l’utilisateur
jethro
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 701
Enregistré le: Mer 19 Nov 2008, 18:20
Âge: 42
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar véfoun » Mer 25 Juil 2012, 19:21

petite question qui n'a rien à voir , ton avatar c'est bien woody guthrie ?
Avatar de l’utilisateur
véfoun
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1313
Photos: 8
Enregistré le: Mar 19 Sep 2006, 20:21
Localisation: saint Leu - ile de la Réunion 974
Âge: 57
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar jethro » Mer 25 Juil 2012, 19:27

Oui c'est ce bon vieux Woody !!! :) :) :) C'est rare que quelqu'un connaisse !!! cool :super:
" Be true to yourself, it's all you got " ( Janis Joplin )
Avatar de l’utilisateur
jethro
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 701
Enregistré le: Mer 19 Nov 2008, 18:20
Âge: 42
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar véfoun » Jeu 26 Juil 2012, 4:33

jethro a écrit:Oui c'est ce bon vieux Woody !!! :) :) :) C'est rare que quelqu'un connaisse !!! cool :super:


ça me mets un coup de vieux en disant ça :( mais j'ai du acheter mon 1er vinyle fin '75 début '80)et je l’écoute encore , sacré bonhomme :amen:
Avatar de l’utilisateur
véfoun
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1313
Photos: 8
Enregistré le: Mar 19 Sep 2006, 20:21
Localisation: saint Leu - ile de la Réunion 974
Âge: 57
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar jethro » Jeu 26 Juil 2012, 9:40

Oui, un grand monsieur ... :amen:

Pour le violon j'ai été trop vite, un luthier m'a dit que la pièce d'âme que j'ai ajoutée doit être dans le même bois ( c'est de l'érable ondé, et j'ai mis de l'épicéa ) et la fibre doit être dans le même sens 8| ,en décalant légèrement ( 2° ) pour éviter une trop grande fragilité ... C'est très important pour la transmission des vibrations, cette pièce joue un grand rôle dans la propagation du son, d'où l'alignement des fibres ... Le réglage de l'âme, au mm, a une grande incidence sur le son de l'instrument.

Donc à refaire, avec de l'érable ondé !! j'ai déjà enlevé la pièce, et je dois récupérer un bout d'érable d'ici 2 semaines ... Va falloir que je m'occupe en attendant, ça me démange le bout des doigts :mrgreen:

Par contre pour la table, ça sera bien en épicéa.

Allez hop, au boulot !!! :)
" Be true to yourself, it's all you got " ( Janis Joplin )
Avatar de l’utilisateur
jethro
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 701
Enregistré le: Mer 19 Nov 2008, 18:20
Âge: 42
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar TomBack » Mar 12 Mar 2013, 17:08

Alors où en es-tu ?

C'était bien parti, mis à part le changement de bois qui a due être une opération délicate.
Avatar de l’utilisateur
TomBack
La langue bien déliée
La langue bien déliée
 
Messages: 282
Enregistré le: Mer 21 Sep 2011, 9:20
Localisation: Versailles
Âge: 35
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar ernest » Mer 13 Mar 2013, 18:13

L'Erable ondé est un érable tout court . C'est une maladie de l'arbre qui fait que l'érable est ondé et souvent c'est le sycomore ou le Plane.
Avatar de l’utilisateur
ernest
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2225
Photos: 9
Enregistré le: Dim 26 Déc 2004, 17:29
Localisation: Alsace 68480
Âge: 65
Genre: Non spécifié

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar oboreal » Mer 13 Mar 2013, 19:57

Pour un néophite, ça a l'air d'être du super taf !

Après, tu risque d'avoir de grosses pertes en sonorité parce que ta table aura forcément pas mal perdu en rigidité... Mais belle entreprise en tout cas, tiens nous au courant de la suite ! :)
Avatar de l’utilisateur
oboreal
Modérateur||Modératrice
Modérateur||Modératrice
 
Messages: 3331
Photos: 5
Enregistré le: Sam 22 Mar 2003, 11:08
Localisation: Grenoble
Âge: 34
Genre: Homme

Re: restauration d'un violon ancien

Messagepar Sagouin » Jeu 14 Mar 2013, 22:58

Pour la table je vous conseille un bon Rosette, un ti blanc de vers Bergerac :ange: !
Sagouin
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 662
Photos: 0
Enregistré le: Mer 05 Oct 2011, 18:15
Actuellement BANNI
Genre: Non spécifié

Suivante

Retourner vers Instruments du monde

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité