Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Les conseils techniques des Membres pour bien jouer du didgeridoo.

Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Ahaw » Jeu 01 Nov 2012, 14:53

Salut.
Plusieurs posts très intéressants ont fleuri sur ce sujet récemment mais en traitant de sujets plus précis (hernies discales, méditation...)
J'ai envie d'en lancer un plus général...

Le Didgeridoo, c'est avant tout un objet culturel sacré pour les Aborigènes.
Depuis une ou deux dizaines d'années, il est devenu en Occident un instrument de musique à part entière, dont les limites n'ont cessé d'être repoussées tant dans la fabrication que dans le jeu.
Mais c'est aussi un outil thérapeutique ou simplement de bien être.

J'ai longtemps évité cette dernière catégorie car souvent véhiculée par les milieux New-Age où tout se mélange, se déforme et dans lesquels des charlatans font facilement leur beurre en leurrant des gens crédules.
Cependant, on ne peut pas le nier, le Didgeridoo possède une jolie panoplie d'outils permettant au joueur ou à l'auditeur de faire un travail sur son mental ou sur son corps.

Sa sonorité est hypnotique et peut mener rapidement l'auditeur (et donc d'autant plus le joueur) à l'état de transe.
Son jeu fait travailler le souffle (et donc tous les muscles du système respiratoire).
Sa vibration est réellement palpable et il n'est donc pas totalement aberrant de dire qu'elle peut "masser".

Image

Il pourrait être intéressant de discuter de tout ça ici, relater nos expériences, nos à prioris, nos connaissances...
Faire des ponts avec d'autres disciplines.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ahaw
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2791
Photos: 3
Enregistré le: Ven 22 Déc 2006, 10:45
Localisation: Périgord
Âge: 42
Genre: Homme

Publicité

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Nikolans » Jeu 01 Nov 2012, 19:04

Bonjour Ahaw,

très bonne idée de lancer ce sujet, cela évitera sans doute les gloubi-gloulba et autre mélanges improbables de didgeridoo et expérience extra corporelles dans les astres....
Effectivement après avoir vu de nombreux témoignages ici et avoir expérimenter (en crèche, relaxation, massage sonore...) on ne peut que ce rendre à l'évidence, l'écoute du didgeridoo mais aussi sa pratique ont de nombreuses vertu à commencer par l'amélioration de la qualité du souffle! Sans parler des études sur la musculation du larynx et la diminution des ronflements!
Il est parfois difficile de mettre des mots sur les ressentis mais le son du didg semble faire écho à un son originel profond, une mémoire de nos ancêtres, un son originel...ce qu'on retrouve dans de nombreuses traditions. Et ça, ça touche petit comme grand, on aime ou pas mais on reste rarement insensible!
Je trouve qu'il y a donc cet aspect purement mécanique (meilleur respiration, meilleure concentration...) et ce côté très spirituel qui fait que faire du didg c'est quand même pas pareil que faire de la trompette même si faire de la trompette c'est aussi bon pour le souffle!
ça nous force aussi à être précis avec les gens à qui nous le présentons, ne pas oublier ses origines, son évolution, son usage initial, ses similarités avec d'autres instru dans le monde (cor etc...) .
Je n'ai jamais eu trop de mal avec ça. Je n'ai jamais eu l'impression de voler une culture, je crois que lorsqu'une démarche est sincère il peut y avoir des maladresses mais la remise en question permanente permet d'évoluer dans le bon sens.
Un des rares aspects positifs à mon sens de la mondialisation aujourd'hui est dans la musique et la capacité à faire des mélanges étonnants même s'ils ne sont pas toujours heureux...
Je termine : les mots thérapies, bien être, soins, guérir etc ont tjrs des connotations est sont difficiles à manier dans nos traditions alors je reste prudent et parle souvent de lâcher prise, relaxation, concentration même s'il y a je pense des mécanismes sous-jacents plus profonds!!

à bientôt
Avatar de l’utilisateur
Nikolans
La langue bien déliée
La langue bien déliée
 
Messages: 281
Photos: 3
Enregistré le: Mar 30 Aoû 2011, 21:12
Genre: Homme


Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar DidgCo » Mar 13 Nov 2012, 15:17

En complément pour le sommeil:

AP
ZURICH

Le ronflement, ce perturbateur de couples, a peut-être trouvé un maître. Le nouvel espoir se nomme didgeridoo. Selon une étude de l'Université de Zurich et de la clinique zurichoise de Wald, l'instrument des aborigènes d'Australie peut atténuer les respirations bruyantes qui troublent le sommeil.

L'étude a débuté sous l'impulsion du professeur de didgeridoo Alex Suarez, a précisé jeudi l'Université de Zurich. Souffrant de ronflement sévère - aussi appelé syndrome d'apnée obstructive du sommeil - le Zurichois s'était mis à jouer de cette trompe évidée en bois d'eucalyptus. Après plusieurs mois de pratique, il a constaté une amélioration sensible de son état : il ronflait moins, dormait mieux et se sentait moins fatigué durant la journée. Des analyses au laboratoire du sommeil de la clinique Wald ont confirmé qu'il avait ainsi combattu avec succès le syndrome.

Une équipe de chercheurs sous la conduite de Milo Puhan, du centre Horten de l'Université de Zurich, et d'Otto Brandli, médecin à la clinique Wald, ont poussé plus loin les investigations. Ils ont placé 25 patients souffrant de syndrome léger d'apnée obstructive du sommeil, soit dans un groupe de joueurs de didgeridoo, soit dans un groupe de contrôle.

Après quatre mois, il est apparu que les joueurs de didgeridoo souffraient nettement moins de fatigues quotidiennes que les patients du groupe de contrôle. Les analyses du sommeil ont aussi montré que le syndrome d'apnée du sommeil était objectivement atténué. Et les conjoints des personnes ayant participé au test se sont montrés moins dérangés dans leur sommeil qu'auparavant.

Otto Brandli a avancé un élément d'explication. Il apparaîtrait que les muscles qui maintiennent ouvertes les voies respiratoires hautes, souvent faiblement développés chez les ronfleurs, le sont beaucoup plus chez les joueurs de didgeridoo, principalement en raison de la technique de respiration circulaire qu'ils utilisent, permettant d'inspirer et d'expirer en même temps.

Selon le communiqué, cette étude ouvre de nouvelles perspectives pour le traitement du ronflement. Jouer du didgeridoo et renforcer certains muscles spécifiques est en effet probablement plus agréable que de porter un masque comme le préconise la thérapie CPAP (Ventilation par pression positive continue). Cette dernière est en effet souvent rapidement abandonnée par les patients, car jugée trop contraignante.
Avatar de l’utilisateur
DidgCo
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 436
Enregistré le: Ven 27 Avr 2007, 15:52
Localisation: Châlons en Champagne
Âge: 33
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar DidgCo » Mar 13 Nov 2012, 17:36

Je pense qu'il il est important de dissocier les termes thérapie et bien-être car ils n'ont pas la même signification. Voici les définitions des deux mots prises sur le site linternaute.com

Thérapie : Traitement d'une maladie, en particulier une maladie d'ordre psychologique.
Bien-être : Disposition agréable du corps et de l'esprit.

Pour moi, on ne peut pas dire « je fais une thérapie de Didgeridoo ». On peut largement défendre le fait que le didgeridoo a des effets significatifs (de bien-être par exemple) sur certains maux. Mais on ne peut pas utiliser le terme de thérapie puisque a ma connaissance le Didgeridoo ne guérit ni le corps, ni l'esprit par la seule pratique de celui-ci. Après, que le Didgerdioo soit utilisé à des fins thérapeutiques par un thérapeute former à la musicothérapie, à l'art thérapie ou autre chose ce n'est pas pareil. L'instrument en thérapie ne sert que de support au thérapeute.


En relisant le titre, je me demande si on ne pourrait pas reformuler par : Quels sont les apports bénéfiques du Didgeridoo sur le corps et l'esprit ?

Vous en dites quoi ?

Adrien
Avatar de l’utilisateur
DidgCo
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 436
Enregistré le: Ven 27 Avr 2007, 15:52
Localisation: Châlons en Champagne
Âge: 33
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Nikolans » Mar 13 Nov 2012, 18:37

DidgCo a écrit: L'instrument en thérapie ne sert que de support au thérapeute.


Adrien


Cette phrase il me semble résume bien le sujet!
C'était bien de redonner les définitions de thérapie et bien être.
Merci
Avatar de l’utilisateur
Nikolans
La langue bien déliée
La langue bien déliée
 
Messages: 281
Photos: 3
Enregistré le: Mar 30 Aoû 2011, 21:12
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Ahaw » Mar 13 Nov 2012, 18:54

Je pense qu'il n'y a rien a reformuler dans le titre : les deux termes sont dissociés par le "et"... il s'agit de deux pratiques distinctes et tu as très bien fait de donner leurs définitions dans ton post ;)

Désolé de ne pas encore apporter d'eau au moulin, mais ça devrait venir d'ici quelque temps, que ma petite expérience grandisse un peu :]
Image
Avatar de l’utilisateur
Ahaw
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2791
Photos: 3
Enregistré le: Ven 22 Déc 2006, 10:45
Localisation: Périgord
Âge: 42
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar DidgCo » Mar 13 Nov 2012, 20:06

Je pense qu'il n'y a rien a reformuler dans le titre : les deux termes sont dissociés par le "et"...


Ok ça marche, j'ai reformuler finalement pour y voir plus clair dans ma réflexion. :)

Ce qui me parait intéressant c'est qu'on regroupe un peu tout ce que l'on sait. Peut-être y aura t-il quelque chose qui en ressortira.

Désolé de ne pas encore apporter d'eau au moulin, mais ça devrait venir d'ici quelque temps, que ma petite expérience grandisse un peu


Mon expérience n'est pas non plus énorme mais je pense qu'on peut faire avancer le sujet avec ce que l'on connaît déjà.
Tu as dit que le jeu du didgeridoo amène à un travail sur le souffle. Les bénéfices d'une respiration abdominales sont conséquent cela ne fait aucun doute. Par contre quelqu'un connait t-il des études venant appuyer cela ?
Avatar de l’utilisateur
DidgCo
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 436
Enregistré le: Ven 27 Avr 2007, 15:52
Localisation: Châlons en Champagne
Âge: 33
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Nikolans » Mar 13 Nov 2012, 21:14

Je n'ai pas d'étude scientifique sur les effets de la pratique du didgeridoo qui influe sur la qualité de respiration par contre en faisant une correspondance avec ma pratique de Yoga et d'enseignant de Yoga on peut observer une similitude entre la technique de RC du didg et certains parayama de Yoga (technique de respiration) comme par exemple kapalabati (nettoyage du crâne par inversion des échanges gazeux, on nettoie le surplus de CO2) http://massatgesdelmon.wordpress.com/20 ... labhati-2/

Sinon depuis bientôt 4 ans j'enseigne le Yoga (formation à l'EFYL) et je donne en parallèle des massages sonores (formation à Guîtres) http://www.youtube.com/watch?v=odV2mz23VAk.
Je peux observer chez la personne qui reçoit le massage que la vibration du didgeridoo vient toucher le corps physique qu'elle procure en général une sensation agréable de massage "interne" mais vient toucher aussi de façon plus subtil en permettant de "décharger" des émotions (positives ou négatives). La musique touche l'inconscient et réveille parfois des souvenirs. Le bourdon du ddig provoque un effet un peu hypnotique rappelant un son originel (OM etc...) que l'on retrouve dans presque toutes les religions et spiritualité ou le Big Bang pour la science. Le jeu rythmique évoque parfois la transe et procure à celui qui reçoit une sensation de rythme intérieur, de danse qui permet de se lâcher, de lâcher prise.
Il y a actuellement beaucoup d'études sur les fréquences apaisantes des bol tibétains (ondes alpha...) mais pas à ma connaissance sur le didgeridoo, je l'ai introduit dans mes massages intuitivement après beaucoup de demande et un équilibre que j'ai trouvé intéressant entre le son "rond" et "féminin" des bols et le son plus "autoritaire" et masculin du didg! J'utilise parfois le tambour de chamane dans la même optique.
Je crois que le seul "danger" est lorsqu'il y a des réactions émotives fortes et que le praticien se prend pour un psychologue ou un thérapeute et fait des raccourcis sur la vie et le mal être du patient. Une certaines modestie un regard bienveillant, une écoute chaleureuse et bon thé suffisent en général en fin de séance à mettre des mots sur ses ressentis et les réactions comme les pleurs sont souvent salvatrices. J'ai aussi une formation d'éducateur et des années de psychanalyse qui me permettent d'avoir quelques clés pour ne pas être lourdingue!!
Bien entendu, pour les gens ayant l'habitude des soins orientaux (méridiens chinois, ayurveda...) on peut ressentir le travail énergétique du didg qui bien entendu prête à débat notament sur les nombreux raccourcis new age et autres inventions bizarres.
J'aime bien m'appuyer sur ce texte pour étayer ma pratique :

Le praticien n'est pas un magicien détenteur d'une technique extraordinaire que lui seul connaît et maitrise. Il sait au contraire se mettre au même niveau de ressenti que son patient. Il met de côté son Ego, ses techniques, ses diplômes, ses croyances, ses bonnes intentions et ses conseils... pour être simplement "présent". IL NE VEUT RIEN ! Il ne cherche ni à guérir, ni à réparer, ni à soigner
(beaucoup d'autres praticiens sont là pour ça...). Il est simplement à l'écoute de son patient, de son corps, de son esprit et de son âme. Par sa capacité à être "centré", il est un ancrage solide entre les énergies du ciel et les énergies de la Terre. Cette présence rassurante permet au patient qui traverse une période difficile de trouver dans le praticien la sérénité, le repos et la détente nécessaires pour recouvrer Sa liberté et reprendre lui-même le contrôle de sa vie, de son chemin.




Évidemment je tiens à rappeler que ma démarche ne s'inscrit nullement dans un quelconque lien avec une pratique aborigène de soin... dont je n'ai reçu aucune transmission mais mon humble expérience me démontre au quotidien l'action bienfaisante de la pratique et même de l'écoute du didg.

Ici je détailles un peu plus les massages sonores :


http://www.yogavercors.fr/pages/massages%20sonores.html
Modifié en dernier par Nikolans le Mar 13 Nov 2012, 22:46, modifié 5 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nikolans
La langue bien déliée
La langue bien déliée
 
Messages: 281
Photos: 3
Enregistré le: Mar 30 Aoû 2011, 21:12
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Nikolans » Dim 13 Jan 2013, 14:13

Le travail scientifique et poétique de Alexander Lauterwasser sur l'action de la vibration :

http://www.youtube.com/watch?v=i44rGXlBWgo
Avatar de l’utilisateur
Nikolans
La langue bien déliée
La langue bien déliée
 
Messages: 281
Photos: 3
Enregistré le: Mar 30 Aoû 2011, 21:12
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Ahaw » Dim 13 Jan 2013, 14:29

Je l'intègre ;-)


C'est très intéressant ça !
Tu sais comment c'est filmé ? D'où viens la lumière ? (si c'est d'une lumière qui s'agit)
Dommage qu'il n'ai pas fait des nappes harmoniques pour se rendre compte de la différence avec du jeu pulsé.
Par contre on vois bien la différence selon la hauteur de sa voix passive : quand ça "râcle" il y a plein de bouillonnement, et quand ça "chante" c'est bien lisse.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ahaw
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2791
Photos: 3
Enregistré le: Ven 22 Déc 2006, 10:45
Localisation: Périgord
Âge: 42
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Nikolans » Dim 13 Jan 2013, 16:53

Merci Ahaw de l'avoir intégrer, tout comme les vibrations internet a toujours des mystères pour moi!!

J'ai lu son livre, un peu complexe pour un non scientifique comme moi mais passionnant tout de même.
De mémoire, il utilise dans l'eau un colorant "subjectif" à chaque fois selon l'ambiance qu'il veut donner.
Ici avec les gong un autre colorant et d'autres mandala :

http://www.youtube.com/watch?v=ck-e73LS8DI (toujours pas intégré donc...)

C'est vrai qu'on reste sur notre faim et un passage plus "subtil" avec des harmoniques aurait été sympa!

Ici je m'amuse à faire mon expérience avec une conque :

http://www.youtube.com/watch?v=XU20QI_TVRg (pas plus intégré)
Modifié en dernier par Nikolans le Dim 13 Jan 2013, 16:55, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nikolans
La langue bien déliée
La langue bien déliée
 
Messages: 281
Photos: 3
Enregistré le: Mar 30 Aoû 2011, 21:12
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Nikolans » Dim 13 Jan 2013, 17:03

En fait, ce n'est pas un colorant mais un spectre de lumière, ici au milieu de la vidéo, on voit mieux le procéder :

http://www.youtube.com/watch?v=g7a5S0MDmHo

ici avec la shakuhachi :

http://www.youtube.com/watch?v=A-oxWXLhVRk
Modifié en dernier par Nikolans le Dim 13 Jan 2013, 17:06, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nikolans
La langue bien déliée
La langue bien déliée
 
Messages: 281
Photos: 3
Enregistré le: Mar 30 Aoû 2011, 21:12
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar kalimukti » Sam 26 Jan 2013, 11:51

Hello,

pour continuer de parler des vertus de bien-être de la pratique du didge, en se servant de la comparaison avec le yoga, et plus particulièrement du pranayama):
(j'ai pratiqué le pranayama, en plus du travail de postures, pendant 1 an... je suis donc loin d'être un spécialiste. Nikolans pourrait nous en parler beaucoup mieux.)

Le pranayama est la science et la pratique du souffle que l'on retrouve dans la plupart des styles de yoga.
Il a plusieurs buts.
- Retrouver une respiration naturelle et globale (la respiration du nourrisson), car celle-ci masse les viscères, soulage et accompagne le travail musculaire du coeur, et permet aux organes comme le foie de faire un travail d'"éponge": la pression donnée par le diaphragme comprime le foie et le vide de ses impuretés, et lui permet donc à l'inspiration de se remplir au max de sang frais (source: "Pranayama", d'André van Lysebeth)
- explorer toutes les gammes d'oxygénation du corps, de l'hyper-ventilation (netti: nettoyage, purification) à la rétention du souffle.
- Raccourcir le souffle pour pacifier le mental: travail préparatoire, autant que le travail postural, pour la méditation.

Un bon souffle étant à la racine et de notre bien-être et de notre santé, tout le travail de concentration, de conscientisation, de détente que le pranayama permet à des vertus importantes.

Le but du didgeridoo n'est pas méditatif mais beaucoup du travail que souffler dans cet instrument suppose se rapproche du pranayama. Ces vertus qu'a donc le travail du souffle dans le didgeridoo ont déjà été évoquées dans d'autres post, du coup j'aimerai parler d'un truc particulier ici:
J'ai arrêté le pranayama parce que je n'arrivais pas à m'astreindre à la discipline qu'il demande. Mais je le retrouve grâce à mon didge, car ce dernier me permet de rajouter une "intention" à mon travail. Et j'ai remarqué, vivant une période assez stressante en ce moment, que de souffler dans mon didge était assez "anti-depresseur". Notamment parce qu'il me pousse à retrouver un souffle global, à rallonger mes expirations, et à m’oxygéner à fond.
C'est clair que ces vertus ne sont pas propres au didge, le travail du chant ou d'autres instruments à vent doit faire la même chose. Sauf que.... ben le son du didgeridoo, sa résonance rajoute une dimension extrêmement motivante pour moi....
.. Et me rend moins fainéant pour travailler tout ça.
Du coup, ben le didge m'a pas rendu plus beau ou plus intelligent mais il me permet de me déstresser efficacement, et là, on mon avis, pour moi il est aussi bien thérapeutique qu'un outil de bien-être... :coeur: :inlove:
Modifié en dernier par kalimukti le Sam 26 Jan 2013, 11:51, modifié 1 fois.
Mieux vaut porter des chaussures que de chercher à recouvrir la surface de la terre de cuir.
(proverbe de fainéant)...
Avatar de l’utilisateur
kalimukti
Le discret||La discrète
Le discret||La discrète
 
Messages: 46
Enregistré le: Sam 05 Jan 2013, 14:20
Localisation: 63
Âge: 47
Genre: Homme

Re: Didgeridoo, Thérapies et Bien-être...

Messagepar Nikolans » Sam 26 Jan 2013, 18:19

Bien vu Kalimukti,

pour ceux qui ne connaissent pas vraiment le pranayama (contrôle du souffle et de l'énergie vitale) il y a une vrai analogie avec les différents respirations proposés par le didgeridoo (Diaphragme, langue...).
Je ressends que l'on retrouve à peu près les même vertus.
C'est vrai que le travail du pranayama est ingrat surtout au départ mais par contre il est une superbe étape lorsque l'on y a pris goût et permet de trouver un vrai relâchement et une vrai subtilité du souffle!! Et le pranayama amène le silence intérieur alors que le didgeridoo reste une pratique "musclée", plus "physique"et sonore.
Un pranayama ou krya (purification) qui rappelle le souffle du didg est kapalabati : http://www.natayoga.net/article-kapalab ... 78674.html
Modifié en dernier par Nikolans le Sam 26 Jan 2013, 21:01, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nikolans
La langue bien déliée
La langue bien déliée
 
Messages: 281
Photos: 3
Enregistré le: Mar 30 Aoû 2011, 21:12
Genre: Homme


Retourner vers Conseils techniques didgeridoo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités