Morchang à 2 lames et chinoise à 3 lames

Tous les conseils techniques pour jouer de la guimbarde

Morchang à 2 lames et chinoise à 3 lames

Messagepar Philippe B » Ven 08 Jan 2010, 17:51

j'aimerai agrandir ma famille avec cet instrument.Quelqu'un en possède t'il une et qu'en pense t'il
Je lirai tous vos commentaires avec interêt
merci :merci:
Philippe B
 

Publicité

Re: Morchang à 2 lames et chinoise à 3 lames

Messagepar choukroute » Ven 08 Jan 2010, 18:39

J'ai une morchang à deux lames, c'est spécial comme truc mais j'adore :mrgreen:
C'est très différent des guimbardes chinoises ou les accords des différents lames font une mélodie, là les deux lames sont quasiment accordées pareil, à un chouia près. Tu les frappes en même temps et la différence de fréquence fait que ça frotte à mort, donc t'as cet espèce d'effet de volume qui monte et qui descend, sur une période de deux ou trois secondes (ça dépend de l'écart de notes)
Donc c'est très spécial à jouer mais ça trippe y a des effets énormes à faire avec :ghee:

Par contre vu que t'as un gros écartement des dents le volume sonore est très bas, donc à jouer tout seul si tu veux proiter des subtilités du bouzin, ou sinon avec un micro mais j'ai jamais essayé.
Modifié en dernier par choukroute le Ven 08 Jan 2010, 18:39, modifié 1 fois.
Heure du
Avatar de l’utilisateur
choukroute
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2589
Photos: 0
Enregistré le: Dim 16 Avr 2006, 21:44
Localisation: le sol
Âge: 31
Genre: Homme

Re: Morchang à 2 lames et chinoise à 3 lames

Messagepar Philippe B » Ven 08 Jan 2010, 18:54

merci choukroute ben je crois que je vais m'en procurer une ;)
Philippe B
 

Re: Morchang à 2 lames et chinoise à 3 lames

Messagepar coco49 » Jeu 04 Fév 2010, 0:16

tiens j'étais passé à côté de ce poste là.

Je possède les deux types, comme dit choukroute rien à voir entre les deux.

Sur la guimbarde chinoise les différentes notes te permettent de jouer un mélodie tandis que tu utilise le souffle pour donner une rythmique secondaire (la première étant celle des frappes). Ici le principe des plusieurs lames est vraiment de créer des mélodies.

La double morchang les deux lames sont très légèrement désaccordées de manière à produire une interférence (le fameux son qui monte et qui descend). Tu peux ajuster les notes de manière à allonger ou raccourcir cette en ajoutant un peu de cire sur le bout des languettes, et également obtenir des effets bien barrés avec le souffle.
Pour le reste les techniques sont les mêmes que sur une mochang classique, sauf que le tempo est obligatoirement calé sur la fréquence de l'interférence si tu veux obtenir quelques chose d'harmonieux :ghee: .
Le peu que je sais c''est à mon ignorance que je le dois.

les lutins souffleurs

mon myspace
Avatar de l’utilisateur
coco49
Modérateur||Modératrice
Modérateur||Modératrice
 
Messages: 1850
Photos: 3
Enregistré le: Mar 27 Déc 2005, 19:04
Localisation: champtoceaux
Âge: 30
Genre: Homme


Retourner vers Conseils techniques guimbarde

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité