Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Les conseils techniques des Membres pour bien jouer du didgeridoo.

Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar choukroute » Mer 23 Déc 2009, 18:17

Bonsoir :merci:

Suite aux sessions de ces derniers jours je me suis posé quelques questions sur la façon d'enseigner le souffle continu aux débutants. Je sais que tout le monde a un peu une façon différente de le faire alors j'ai pensé que ça serait pas mal d'en discuter ici.

En fait je me demande si la démarche qui consiste à faire comprendre le mécanisme dans le vide, du genre en vidant les joues, puis à le transposer dans le didge pour garder le bourdon, est vraiment judicieuce. C'est comme ça que pas mal de gens ont appris (et moi aussi) mais plus ça va plus je me demande si c'est une bonne idée. Alors oui bien sûr expliquer comment faire une respi joues, un bon gros WA bien décomposé, ça permet de visualiser le mécanisme (sous un certain angle) oui "tu vois c'est comme une cornemuse blablabla".
Mais j'ai l'impression que c'est une démarche qui peut vite faire prendre des mauvaises habitudes au niveau du souffle, est qui en plus est difficile techniquement.



Et si il fallait apprendre le "rebond" en premier ? Après tout c'est ce que font les aborigènes et on peut pas dire que les joueurs de yidaki s'en portent plus mal ! Je dis "rebond" c'est ce que certains appellent "respi diaphragme" mais je déteste ce terme je trouve qu'il met une séparation là où il devrait pas y en avoir...
Il est possible que je dise un gros tas d'âneries, mais le rebond ça me parraît être la base... de mon côté j'ai très rapidement appris à respirer sur un WA, mais n'importe comment, en rentrant le ventre lors de l'inspiration. Ce qui fait que pendant longtemps je comprennais pas du tout ce que les gens appelaient "respi diaphragme" vu que j'utilisais le mien à l'envers (ou pas du tout, plutôt). Jusqu'à ce que je me fasse corriger par un joueur à la technique plus propre (merci Gauthier !), j'étais capable de tenir un bourdon, des harmoniques et des attaques à peu près correctes, mais pas à l'aise du tout dans mon jeu.

Je pense que tant que le débutant n'a pas un souffle bien net, régulier, et qui vient du fond du ventre, ça sert à rien d'essayer de lui apprendre à souffler en continu de quelque manière que ce soit. C'est un point qu'on a déjà trop souvent tendance à zapper. Mais une fois qu'il a acquis ça, qu'il est capable de maintenir un bourdon propre, qu'il est capabe de maintenir une bonne pression à la force de son ventre... la suite logique c'est quoi ? Le wobble ? Je crois pas, en fait... les jeunes yolnus se posent même pas la question, naturellement pour eux la suite logique c'est une respi de rebond qui se met en place.

Ce week-end en session j'ai vu deux débutantes qui toutes les deux savent faire une respi joue dans le vide, ou le coup de la paille et du verre d'eau, toussa toussa, mais pas capables de le passer sur un bourdon. L'une joue depuis très peu de temps et a pas encore un bourdon très net à tous les coups. L'autre a ce problème depuis quelques mois elle sait tenir un bon bourdon, mais pas moyen de respirer dessus.
Le coup du prout des joues gonflées à gloc dans le vide, il faut le dire, c'est assez simple à choper si quelqu'un est là pour l'expliquer comme il faut, et y a plein de méthodes qui marchent (la paille, l'eau dans la bouche, etc...). Mais je suis sidéré par le nombre de gens incapables de le transposer sur un bourdon.
En y réfléchissant un peu c'est logique parce que c'est vraiment pas évident du tout pour quelqu'un de pas trop entraîné de garder le bourdon pour des tensions de joues différentes, ou des positions de langue ou mâchoire un peu extrêmes. Surtout qu'au début comme on consomme beaucoup plus d'air il faut une amplitude énorme pour que le wobble fonctionne (par « wobble » je veux dire aussi bien une respi joue, que mâchoire ou langue, ou un gros mélange des trois, ça revient au même).


Donc plus ça va plus je me dis que c'est une belle connerie d'enseigner le wobble en premier. Le wobble, c'est bien, ça permet de faire des wacwac tout partout ! Aller mettre un coup de mâchoire ou de joue pour chasser l'air de la bouche, c'est très bien, mais le mouvement de base c'est l'impulsion du ventre. Mettre un coup d'abdos, hop la pression de l'air dans la bouche augmente puis redescend quand le bouche se vide, tout en permettant l'inspiration... pour moi c'est ça la base de la respiration au didge, et le wooble en est juste un dérivé : quand on utilise les mécanisme de la bouche pour chasser l'air vers l'AVANT ça devrait uniquement être pour « amplifier » la surpression de l'air, qui a été crée par l'impulsion des abdos.
On compare souvent le souffle continu au mécanisme de la cornemuse, et à juste titre mais les pipers ne font pas de wobbles avec leur bras, c'est pas des shadocks ! Regardez un piper, son bras exerce une pression assez constante sur la poche mais il bouge quasiment pas...

J'en reviens à mon propre exemple (désolé je suis le joueur que je connais le mieux :mrgreen: ) avant qu'on m'explique comment respirer dans le bon sens je savais faire des wobbles assez propres au niveau de la bouche (mouvement des joues, langue, etc) mais jamais ils n'étaient armés correctement au niveau du ventre. Du coup je galérais, je fatiguais beaucoup inutilement, et mon jeu avait aucune puissance physique.



Voilà donc tout ce pavé pour dire que depuis quelques jours je vois plus l'apprentissage du souffle continu de la même manière. Le wobble c'est bien c'est une image qui permet de faire comprendre le mécanisme. Mais je crois que si on veut apprendre à jouer et respirer proprement il vaudrait mieux d'abord choper une respiration rebond propre... ensuite à partir de là si le joueur veut apprendre les wobbles il aura aucune difficulté. Parce que finalement on fait trop la distinction entre un wobble et un rebond tout simple, alors que finalement c'est complètement lié (et c'est pour ça que je déteste l'expression "respi diaphragme")


C'est un truc que j'ai jamais mis en pratique, ça me trotte juste dans le tête, alors j'aimerais bien savoir ce que vous en pensez.
Et merci d'avoir lu pour ceux qui sont arrivés jusqu'ici :mrgreen:
Modifié en dernier par choukroute le Mer 23 Déc 2009, 18:31, modifié 1 fois.
Heure du
Avatar de l’utilisateur
choukroute
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2589
Photos: 0
Enregistré le: Dim 16 Avr 2006, 21:44
Localisation: le sol
Âge: 32
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar -skalex » Mer 23 Déc 2009, 18:48

si j'ai bien compris tu nous parle de la RC abdominale?
D'après ce que j'ai compris il y a différentes RC, Joue, langue, mâchoire, et abdominale qui en ai qu'une seule parmi d'autre.

Tu conseilles justement de commencer par cette RC (abdominale, qui vient du ventre) au lieu de commencer par la joue (qui est la plus simple)

C'est ça?

Merci de m'éclairer! :merci:

Ca m'intéresse ce que tu racontes!
-skalex
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 518
Enregistré le: Sam 18 Juil 2009, 11:51
Localisation: Bennwihr (68)
Âge: 28
Genre: Non spécifié

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar Titou » Mer 23 Déc 2009, 18:51

:kiss2: :welcome:
mais bon, tous les débutants veulent la respiration continue en premier... pas facile d'expliquer que ça viendra tout seul si tu joues "the proper way".
Avatar de l’utilisateur
Titou
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 3196
Photos: 5
Enregistré le: Lun 21 Juil 2003, 20:15
Localisation: près d'Orléans
Âge: 59
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar choukroute » Mer 23 Déc 2009, 19:08

D'après ce que j'ai compris il y a différentes RC, Joue, langue, mâchoire, et abdominale qui en ai qu'une seule parmi d'autre.

Oui c'est une distinction que tu peux faire parce que tu peux faire une respiration "abdominale" sans utiliser le force motrice des joues, langue, etc... Par contre l'inverse c'est pas possible, enfin si en fait c'est possible mais ça donne du n'importe quoi. Tout est lié c'est ça que j'ai voulu dire, toutes les techniques de respi descendent de ce que t'appelles "respiration abdominale" et donc c'en est toutes :)

Tu conseilles justement de commencer par cette RC (abdominale, qui vient du ventre) au lieu de commencer par la joue (qui est la plus simple)

Idéalement...oui... tu dis que la joue est la plus simple, c'est sûr en tout cas que c'est la plus simple à comprendre (en apparence). Mais à voir la façon dont certains galèrent dessus je pense pas que ça soit la plus facile à apprendre.
Tu peux apprendre une RC joue tout seul, même rapidement des fois, je l'ai fait avec une méthode papier je m'en suis sorti tout comme pas mal de monde. Alors qu'un rebond c'est plus délicat à comprendre tout seul, et encore plus à apprendre tout seul. Donc je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas commencer par là, je pense pas qu'il y ait grand monde qui l'ait fait de toute façon.

C'est pour ça que mon post parle d'enseignement j'y tiens beaucoup... T'as raison Titou y a de la précipitation chez les débutants et c'est bien normal, et justement quand il y a un rapport prof-élève, même si c'est pas un truc vraiment formel, ça me parraît être l'occasion de poser ça au clair. Alors que souvent quand on voit des débutants se battre avec leurs joues c'est qu'à aucun moment quelqu'un leur aura expliqué posément le truc... le souffle continu c'est le "truc de base" que tout les joueurs peuvent plus ou moins enseigner à leur manière... quand un débutant arrive en session il trouvera toujours quelqu'un pour lui expliquer le truc mais c'est là que le bât blesse à mon avis, vu que souvent on commence par la fin !

Alors j'aimerais beaucoup avoir l'avis de profs plus expérimentés là dessus :)
Modifié en dernier par choukroute le Mer 23 Déc 2009, 19:11, modifié 1 fois.
Heure du
Avatar de l’utilisateur
choukroute
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2589
Photos: 0
Enregistré le: Dim 16 Avr 2006, 21:44
Localisation: le sol
Âge: 32
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar Ahaw » Mer 23 Déc 2009, 19:14

Ce que j'explique aux débutants, c'est de considérer le didj plus comme un instrument rythmique que comme un instrument harmonique.
En le considérant plus comme harmonique, on va faire de looooooooooongues nappes méditatives, et s'essouffler à la fin... et pas moyen de reprendre son souffle sur des poumons vides !
En le considérant plus comme rythmique, on va créer des rythmes hachurés. Mais une fois qu'on a créé son rythme (selon son niveau), on le joue, on le répète, on l'enchaîne, on entre en transe, on le rererefait... petit à petit, la hachure (moment où l'on respire) va devenir de moins en moins audible.
Et un jour, sans s'en apercevoir, elle aura disparu (à coups sûr sur une respi-diaph' mais pas besoin de l'expliquer à ce niveau-là, la magie vient du fait que ce n'est pas un shéma mental mais une sensation physique).
Après, chacun est libre de jouer, d'apprendre et de préférer la méthode qu'il veut hein... ;)
Mais pour une approche au jeu tradi par exemple (plutôt qu'au jeu néo-shaman-zen-newage) je pense que cette méthode est plus efficace.

Quand je dis "plus rythmique qu'harmonique", je n'exclue pas le côté harmonique mais le met au second plan.
Et puis le débutant pourra passer un moment à jouer rythmique avec les harmoniques et attaques qu'il maîtrise déjà, et un autre moment à découvrir de nouvelles attaques et harmoniques.
L'un n'empêche pas l'autre.
Mais pour la RC... blablabla ::d
Modifié en dernier par Ahaw le Mer 23 Déc 2009, 19:16, modifié 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ahaw
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2791
Photos: 3
Enregistré le: Ven 22 Déc 2006, 10:45
Localisation: Périgord
Âge: 42
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar alex-didge » Mer 23 Déc 2009, 21:06

moi j' aime essayer de dire aux debutants de pas se prendre le choux sur la respi, et de donner des exos qui font qu' ils choppent la respi 'par inadvertance', sans même sans rendre compte, comme ca, au moment de passer sur l' étude de la respi en soit, ben en fait on sais deja faire l' exo , mais sans le mentaliser... je pense que ca permet de faire sauter le verrou plus rapidement, et de se rendre compte qu' on a surtout plein de barrière psychologiques... et quelque part, quand on débute, pourquoi se prendre la quiche a vouloir comprendre nickel le mécanisme, si on sais le faire , sans même le comprendre, y a juste a se faire plaisir et stop a la prise de bourrichon...

vous trouvez pas ca bien comme idée ?
Avatar de l’utilisateur
alex-didge
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 643
Photos: 3
Enregistré le: Ven 08 Avr 2005, 8:41
Localisation: Lille
Âge: 46
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar p'tit benhomme » Mer 23 Déc 2009, 21:29

moui, moui...

J'vais juste vous parlez de mon exp perso: j'ai appris à jouer du didge avec une amie, on débutait tout les deux et ce n'est qu'au bout de 6 mois de jeu que l'on m a appris la possibilité de jeu continu par une rencontre avec un joueur de didge un poil plus avancé...

a cette époque, j'utilisai aucun rebond de diaph, ni de "coup de joue" (un wac quoi),mes "rythmes"/"phrasé" étaient juste des harmoniques et cris (un peu le jeu néo-shaman-zen-newage d'Ahaw :hehe: ) du coup j'ai essayé d'enchainer mes phrasé sans m'arrêter en dégonflant mes joues... j'ai mis 2 mois à réussir à souffler en continu...

Pis j'ai rencontré l'asso de lyon et là, j'ai appris à faire un rythme de base, I PON A PON, respi sur le PON par un coup de diaph, expérience assez troublante, mais bien kiffante, depuis je me suis construit sur cette base de respi... plutard j'ai appris (ré-appris ???) la respi joue sur des Wac, sur la mâchoire, la langue lors d'un WS de Lise (qui commence d'ailleurs à nous apprendre la respi par un coup de diaph en rentrant les abdos sans se préoccuper de respirer, l'air viens tout seul après, comme une sorte de pompe....)

Voilou, avec ça, je pense qu'en effet l'idéal est de pas se prendre la tête à apprendre la respi continu, mais juste d'apprendre à jouer du didge, la respi vient d'elle même...
"Aimes toi, que ton cœur déborde d''amour, rayonne tel une étoile et baigne les êtres que tu chéries"


Ma zik et Mes Dessins
Mon Espace
Avatar de l’utilisateur
p'tit benhomme
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2808
Photos: 1
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006, 10:36
Localisation: Blois
Âge: 33
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar -skalex » Mer 23 Déc 2009, 21:56

C'est l'idée qui revient le plus souvent, et un peu partout sur le forum, Ne pas se préoccuper de la RC :alcool1: Ca viendra tout seul!
-skalex
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 518
Enregistré le: Sam 18 Juil 2009, 11:51
Localisation: Bennwihr (68)
Âge: 28
Genre: Non spécifié

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar coco49 » Mer 23 Déc 2009, 23:28

[hors sujet mais pas complètement]
Tu conseilles justement de commencer par cette RC (abdominale, qui vient du ventre) au lieu de commencer par la joue (qui est la plus simple)

amha la respiration avec les joues est loin d'être la plus facile, personnellement je joue depuis 4 ans, et je suis incapable de faire une respiration joue. J'utilise bien sur les joues, mais ce ne sont pas elles le moteur de la respiration, soit elle est amorcée par un coup de diaphragme (ou d'abdo pour être plus précis) (Towa, Howa etc...) et dans ce cas là c'est la respiration abdominale qui est dominante, soit la langue ou la machoire appuient la respiration avec les joues.
[hors sujet mais pas complètement]

Pour simplifier un peu les choses, je trouve pas mal l'idée de choukroute de distinguer les respirations en wobble et les respirations en rebond, ça fait deux catégories bien distinctes et assez larges pour que tout le monde s'y retrouve.

Du coup je suis totalement d'accord avec le fait qu'enseigner la respiration en wobble aux débutants c'est pas vraiment la bonne solution.

Quand on y réfléchit bien, pour respirer sur un wobble sans perdre le bourdon il faut décomposer la respiration en :
1_une phase où l'air vient des poumons
2_une phase ou l'air des poumons et de la bouche se supperposent
3_une phase avec fermeture du voile du palais puis relachement des abdominaux pour inspirer, le tout en maintenant le bourdon avec l'air de la bouche
4_une phase avec serrage des abdominaux pour reprendre l'expiration par les poumons tout en maintenant le bourdon avec l'air de la bouche
5_réouverture du voile du palais pour reprendre le bourdon avec l'air des poumons.

Si on explique comme ça c'est tout de suite plus balaise, pas étonnant que certains galèrent. L'élément clé pour moi dans tout ce mic mac c'est l'ouverture/fermeture du voile du palais : pour éviter les brusques variations de débit d'air qui peuvent faire perdre le bourdon elle doit se faire en douceur et légèrement désynchronisée des inspirations/expirations (surtout dans la phase 3), ce qui est totalement inhabituel.

Comme c'est un mécanisme très inhabituel, un débutant tendance à forcer pour inspirer (et là c'est le drame, respiration avec les épaules, crispation...), et quand on lui dit de moins forcer il a une respiration toujours aussi peu naturelle mais en prenant de toutes petites inspirations (ce qui n'est pas mieux pour la RC), s'il ne comprend pas rapidement (mais inconsciemment) qu'il faut une respiration plus fluide, un blocage psychologique se met en place et là c'est parti pour des mois de galère.


Avec la respiration rebond, le mécanisme est globalement le même sauf que :
_on simplifie la phase 2 en augmentant la pression d'air dans la bouche par la poussée du diaphragme
_on simplifie la phase 3 en ayant une fermeture du voile du palais et un relâchement des abdominaux naturels et en rendant l'inspiration plus courte (moins de travail pour maintenir le bourdon qui bénéficie déjà de l'augmentation de la pression d'air)
_on simplifie la phase 4 pour ce qui est de maintenir le bourdon.

Ajouter à ça qu'il est beaucoup plus facile de tenir un rythme en marquant le tempo par des coups de diaphragme, on peut plus facilement se faire plaisir en jouant même sans RC et il y a moins de risque de blocage psychologique.


C'est vrai qu'on a tendance à expliquer d'abord la RC en wobble parce que l'image des joues comme poche d'air est facile à donner, ça peut être très pratique pour faire comprendre le principe de la respi, mais l'erreur est qu'une fois le principe de la RC compris (en passant au besoin par des exercices comme cracher l'eau en respirant, la paille...) il faudrait expliquer que ce principe de la respiration peut se faire soit sans attaque (wobble) soit après une attaque (rebond) et laisser la personne explorer les deux techniques pour voir sur laquelle elle peut avoir le déblocage tant attendu.
Le peu que je sais c''est à mon ignorance que je le dois.

les lutins souffleurs

mon myspace
Avatar de l’utilisateur
coco49
Modérateur||Modératrice
Modérateur||Modératrice
 
Messages: 1850
Photos: 3
Enregistré le: Mar 27 Déc 2005, 19:04
Localisation: champtoceaux
Âge: 31
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar rainmarc » Jeu 24 Déc 2009, 4:52

Je ne sais pas vous mais moi quand j'ai commencé et pour la plupart des gens que je connaisse, on voulait choper la RC. Alors pourquoi attendre qu'elle vienne tout seul? On apprend les techniques et on travaille dessus! Au lieu de prendre 6 mois, ça prend 6 jours. Après la respiration diaphragme viendra par elle même en travaillant certains rythmes. Une fois qu'on la sent bien on peut finalement mettre l'emphase dessus et la travailler plus pertinemment... :langue:
rainmarc
Le causeur confirmé||La causeuse confirmée
Le causeur confirmé||La causeuse confirmée
 
Messages: 185
Enregistré le: Mer 18 Juil 2007, 22:44
Localisation: montreal, québec
Âge: 39
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar krismix » Jeu 24 Déc 2009, 8:53

Pour ma part, lorsque je dois expliquer la respiration continue, je montre la respiration ventrale et la respiration joue, ce qui donne déjà de quoi faire pour apprendre. J'ai souvent remarqué que les personnes se dirigent naturellement vers une respiration. On a tous des facilités dans certaines techniques et pour d'autres c'est dés fois bien plus compliqué, et c'est la qu'il faut bosser pour y arriver.

Je me rend surtout compte que beaucoup de personne veulent tout de suite aller vite avec les wobbles et lorsque je leur demande de faire une nappe bien coulante où l'on n'entend pas la respiration, et bien la y a du boulot. Je ne parlerai pas de mauvaise habitude mais je dirai qu'il faut montrer les deux respirations, quelques phrasé pour les bosser en rythme, et quelques exercice pour les bosser sans le didg, en expliquant au mieux les mécanismes physiques (ventre, joue, langue, diaphragmme.... etc). Après chacun évoluera vers son propre style, mais il est aussi important de fixer des objectifs pour recadrer un peu. En laissant la personne se débrouiller un peu toute seule, ça peut vite partir en n'importe quoi et il n'y a plus de progression, la on pourra parler de mauvaise habitude.

Je sais ce que c'est de galérer avec le théorique, le solfège, c'est chiant mais bon après on est bien content parce qu'on progresse beaucoup plus vite et avec de bonne base. J'estime que c'est pareil avec le didgeridoo :) Nous avons tous des façons différentes d'expliquer mais le plus important est que l'élève s'y retrouve et progresse. Ensuite, il fera de toute façon son propre chemin comme il lui plaira.


Bonnes vibes

tchusxmsmxsxmsmxsmxsmxsmxmsmmx
Modifié en dernier par krismix le Jeu 24 Déc 2009, 9:07, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
krismix
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 537
Enregistré le: Jeu 16 Fév 2006, 1:07
Localisation: GRENOBLE
Genre: Non spécifié

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar Spleen » Jeu 24 Déc 2009, 13:59

C'est vrai que les blocages viennent rapidement si on n'y porte pas attention. Pour ma part, j'ai appris seul avec des sites où l'on montrait la respi circulaire avec les joues, et jusqu'a y a un mois, je ne pensais pas du tout qu'il pouvait y en avoir d'autres. Du coup j'ai pris l'habitude de jouer détendu totalement, et maintenant lorsque je bosse des rythmes plus rapide avec attaques et respi rebond, je me sens crispé, tendu, et je prend parfois moins mon pied. Je pense que si j'avais eu la chance de connaitre l'existence des diverses techniques j'aurais pu les bosser les deux en alternances, et j'aurais évolué avec. Maintenant le boulot est a reprendre presque au début, mais tant pis.

Après justement, je me demandais si pour l'enseignement d'un instrument où le souffle est primordial, pourquoi ne pas commencer à faire prendre conscience à l'élève de sa respiration au travers de simples exercices de méditation ? En plus on peu facilement adapter ces exercices sur le didg même !La respi circulaire n'en sera que plus facile...
Spleen, pour vous servir...
Avatar de l’utilisateur
Spleen
Le discret||La discrète
Le discret||La discrète
 
Messages: 48
Enregistré le: Dim 13 Déc 2009, 23:47
Localisation: Lyon
Âge: 29
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar coco49 » Jeu 24 Déc 2009, 14:57

rainmarc a écrit:Je ne sais pas vous mais moi quand j'ai commencé et pour la plupart des gens que je connaisse, on voulait choper la RC. Alors pourquoi attendre qu'elle vienne tout seul? On apprend les techniques et on travaille dessus! Au lieu de prendre 6 mois, ça prend 6 jours. Après la respiration diaphragme viendra par elle même en travaillant certains rythmes. Une fois qu'on la sent bien on peut finalement mettre l'emphase dessus et la travailler plus pertinemment... :langue:


ben justement ce qu'on est en train de dire c'est que quand on galère depuis 6 mois avec les wobble (ce qui est assez courant, tout le monde ne choppe pas le truc en 6 jours malgré le travail) lui expliquer qu'il existe d'autres méthodes pour respirer ça peut l'aider à débloquer, surtout que comme tu dis la respiration diaphragme vient toute seule en travaillant des rythmes.
La respiration ce n'est pas qu'une question de technique c'est une question de ressenti, et si tu bosse la technique mais que le ressenti n'est pas là tu peux bien jouer 5h par jour tu n'y arrivera pas.
Le peu que je sais c''est à mon ignorance que je le dois.

les lutins souffleurs

mon myspace
Avatar de l’utilisateur
coco49
Modérateur||Modératrice
Modérateur||Modératrice
 
Messages: 1850
Photos: 3
Enregistré le: Mar 27 Déc 2005, 19:04
Localisation: champtoceaux
Âge: 31
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar zalem » Jeu 24 Déc 2009, 17:16

Je suis désolé je n'ai pas entièrement lus toutes les réponses...

Comme certains l'ont aussi dit, je pense qu'il faut pas trop se prendre la tête au début, il est bien de montrer les différentes façon de respirer qu'il existe, la personne ira d'elle même vers ce qui est le plus facile pour elle.

Parler du vidage de joue pour respirer a quand même l'avantage d'être assé explicite quand au mécanisme de cette "fameuse" :) respiration circulaire. Et bien souvent, un débutant à qui ont a montré le principe des joues (Wa ou encore wobble) ira de lui même, inconsciemment vers la respiration du diaphragme (ou rebond). Ensuite il y a de quoi se faire plaisir ...

Je pense quand même, pour l'avoir rencontrer 80% du temps dans les workshops, que les personnes qui ont appris toute seul et qui joue entièrement en respiration rebond(diaphragme) ont du mal à comprendre tout ce qui se passe . Et du coup du mal a pouvoir refaire n'importe quel phrasé (et respirer lorsqu'il le souhaite)... Ceci n'est pas un problème en soit, tout dépend de ce que recherche le joueur : se faire plaisir, ou aller plus loin musicalement et jouer avec d'autres musiciens.
Modifié en dernier par zalem le Jeu 24 Déc 2009, 17:18, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
zalem
Le moulin à paroles
Le moulin à paroles
 
Messages: 3226
Photos: 11
Enregistré le: Mar 24 Fév 2004, 22:13
Localisation: Grenoble
Âge: 34
Genre: Homme

Re: Est-ce qu'on enseigne le souffle continu à l'envers ?

Messagepar termitière66 » Ven 25 Déc 2009, 13:41

Spleen a écrit:
Après justement, je me demandais si pour l'enseignement d'un instrument où le souffle est primordial, pourquoi ne pas commencer à faire prendre conscience à l'élève de sa respiration au travers de simples exercices de méditation ? En plus on peu facilement adapter ces exercices sur le didg même !La respi circulaire n'en sera que plus facile...


Ah tiens donc une remarque essentielle!

En ce qui concerne l'apprentissage de tout instrument à vent, et ceci bien avant d'aborder la phase d'apprentissage de telle ou telle technique, en général il est très utile de trouver à palcer sa respiration. Je sais cela va paraître évident aux bons joueurs et à ceux qui auront trouvé leur respi easy, mais savoir quelle est la partie du corps qui bosse est néanmoins primordial.

Quand vous allez vous endormir, que vous êtes tout détendu(e)s, à ce moment là faites attention à votre respiration, vous allez la sentir "abdominale". une façon de prendre conscience de ça éveillé est de s'assoeir sur une chaise, de se pencher en avant en pliant le ventre tout en collant les avants bras le long des tibias, le coude juste endessous du genoux côté externe (vous suivez là? j'essaie d'être clair Seb), ensuite vous respirez... Que se passe-t'il? tTout simplement votre appareil respiratoire est obligé dans cette position de "placer correctement" la respiration à l'endroit le plus adéquat pour une utilisation optimale de votre diaphragme.

Bien sûr ce n'est que faire "sentir" l'endroit où l'on doit respirer, peut-être vais-je passer pour un lourd-dingue mais cet aspect dans l'acquisition de la RC ne mérite-'il pas d'être souligné?

pour le reste je suis bien d'accord avec ce que l'on a lu ici, la diversité des techniques et leur réalisation ouvre l'éventail des possibilités.

Joyeux Noël à tous les diaph!
termitière66
 

Suivante

Retourner vers Conseils techniques didgeridoo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité