différence entre cire d'abeille et cire d'apiculteur

Tout sur le bricolage de votre didgeridoo. Fabrication, modification, réparation et décoration.

différence entre cire d'abeille et cire d'apiculteur

Messagepar Burroodiera » Jeu 05 Nov 2015, 10:23

Bonjour à tous
quel est la différence entre de la cire d'abeilles et de la cire d'apiculteur, ma question peut paraitre très con, d'ailleurs pour moi s'était la même chose...
J'ai récemment acheté de la cire d'abeille pour refaire l'embout de mon didj, je me suis appliqué et ai fait un beau truc, je l'ai essaié et étais contant du résultat et là en me regardant dans une glace (oui çà m'arrive...) je m'aperçois, moi qui suis barbu, que j'ai plein de cire dans les moustaches... :( Chose qui ne m'arrivais pas avant avec la cire du vieil embout (didj d'occaz). alors je regarde un peu sur la toile histoire de comprendre et de trouver une solution et je tombe sur un site qui parle dans une rubrique "embout " des différentes cire que l'on peut utiliser (http://babub.free.fr/htm/didgerikoi.htm) ou il fait une différence entre cire d’abeilles et cire d'apiculteur... :pascontent:
Quelqu'un peut-il éclairer ma lanterne SVP ?
Avatar de l’utilisateur
Burroodiera
Le timide||La timide
Le timide||La timide
 
Messages: 12
Enregistré le: Mer 28 Oct 2015, 13:19
Localisation: Saint-Nazaire (Loire Atlantique)
Âge: 51
Genre: Homme

Publicité

Re: différence entre cire d'abeille et cire d'apiculteur

Messagepar Ahaw » Jeu 05 Nov 2015, 12:30

Salut,
La cire d'abeille, comme son nom l'indique, est produite par les abeilles pour former les alvéoles hexagonales dans leurs ruches.
La cire d'apiculteur, comme son nom l'indique également, est produite par un humain apiculteur (mais aussi de toutes autres professions) dans ses oreilles pour lubrifier le conduit auditif.
Une abeille produit beaucoup plus de cire qu'un apiculteur si on ramène la quantité produite au volume du producteur.
:hehe:

Sans dek', je ne connaissais pas ces appellations, mais j'imagine qu'il y a la cire "en vrac" que l'apiculteur récolte en fin de saison, qu'il suffit de faire fondre et de filtrer pour en faire un bon gros pain de cire (d'abeille hein!).
Et la cire préformée en alvéoles hexa' en plaques rectangulaires pour aller direct dans les ruches.
En fait les apiculteurs redonnent (ou vendent) leur cire en vrac aux coop' (ou industries?) qui les filtrent et refondent en rectangle, ce qui fait gagner du temps (I'm late, I'm late) dans le cycle de production des abeilles).
Rajoutent-ils des merdes au passage dedans ? J'en sais rien... mais plus grand chose ne me surprend à ce niveau-là...
Image
Avatar de l’utilisateur
Ahaw
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2791
Photos: 3
Enregistré le: Ven 22 Déc 2006, 10:45
Localisation: Périgord
Âge: 42
Genre: Homme

Re: différence entre cire d'abeille et cire d'apiculteur

Messagepar Burroodiera » Jeu 05 Nov 2015, 12:49

Apparemment la cire d'abeille est plus tendre (trop) que la cire d'apiculteurs qui serait plus adéquate pour notre usage ... je ne sais pas ce qu'ils y rajoutent. Du coup je me retrouve avec une tonne de cire d'abeille qui effectivement trop molle, c'est pourtant marqué sur le paquet qu'elle 100% pur et non raffinée, je pense qu'elle va finir en bougies parce qu’avec la cire jaune sur les moustaches j'ai un peu l'air d'un con et un plus les poils sont tout collés 8/ ... une vraie galère à enlever... :rougefaché:

Je ne doit pas être le seul barbu ou moustachu du forum, les autres pourraient ils partager leurs expériences ?
Avatar de l’utilisateur
Burroodiera
Le timide||La timide
Le timide||La timide
 
Messages: 12
Enregistré le: Mer 28 Oct 2015, 13:19
Localisation: Saint-Nazaire (Loire Atlantique)
Âge: 51
Genre: Homme

Re: différence entre cire d'abeille et cire d'apiculteur

Messagepar Ahaw » Jeu 05 Nov 2015, 13:18

Je suis un barbu-moustachu aussi :hehe: et tous mes didjs (sauf les "trads") ont une embouchure cire d'abeille.
Aucun problème...
Certaines provenant de "gros pain de cire" et d'autre de "plaquettes rectangle alvéolées" et c'est idem.
Elle ne devient molle que lorsqu'il fait TRÈS chaud ou qu'ils sont joués très longtemps.
Une astuce pour la durcir : mélange-là à du charbon et/ou de l'ocre... par contre si ça reste mou, ta moustache sera noire/rouge en plus d'être collante.
:taistoi:
Modifié en dernier par Ahaw le Jeu 05 Nov 2015, 13:20, modifié 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ahaw
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 2791
Photos: 3
Enregistré le: Ven 22 Déc 2006, 10:45
Localisation: Périgord
Âge: 42
Genre: Homme

Re: différence entre cire d'abeille et cire d'apiculteur

Messagepar Utnapishtim » Jeu 05 Nov 2015, 13:40

Ahaw a écrit:La cire d'abeille, comme son nom l'indique, est produite par les abeilles pour former les alvéoles hexagonales dans leurs ruches.
La cire d'apiculteur, comme son nom l'indique également, est produite par un humain apiculteur (mais aussi de toutes autres professions) dans ses oreilles pour lubrifier le conduit auditif.

Heureusement que Burroodiera n'a pas demandé la différence entre la gelée royale d'abeille et la gelée d'apiculteur, je ne sais pas ce que tu nous aurais sorti... :mrgreen:

Pour moi aussi, c'est la première fois que j'entends parler de cette différence entre cire "d'abeille" et cire "d'apiculteur". Je ne me risquerais pas à deviner ce qu'ils veulent dire, mais l'explication proposée par Ahaw est cohérente.

Burroodiera a écrit:Je ne doit pas être le seul barbu ou moustachu du forum, les autres pourraient ils partager leurs expériences ?

Barbu aussi. :malin1:

My two cents à propos de la cire :

- dans la majorité des situations, la cire n'est pas indispensable et il est possible de souffler directement en mettant ses lèvres sur le bois de l'embouchure du didgeridoo.
Les cas où la cire s'avère indispensable sont assez rares dans les faits : didgeridoo avec une embouchure de forme bizarre (la cire permet de retomber sur une forme ronde plus ergonomique et agréable au jeu) ou avec une embouchure beaucoup trop large (la cire permet de réduire la diamètre à une taille plus convenable). Il y a aussi certains joueurs très pointus qui veulent avoir une forme d'embouchure très particulière (en forme de calice, ou ovale comme un ballon de rugby) pour pouvoir travailler un certain type de jeu (le multidrone, par exemple), mais ce sont des exceptions et pour la large majorité des styles de jeu et de joueurs, une bête embouchure en bois, ronde de diamètre entre 3 et 3,4 cm ira très bien.

J'ai l'impression que souvent, les débutants s'acharnent à mettre de la cire sur les embouchure de didgeridoo parce que de nombreux sites Internet ou bouquins (qui datent du début des années 90, à une époque où le didgeridoo était mal connu et beaucoup de conneries et idées reçues à propos de l'instrument circulaient :] ) donnent l'impression que c'est absolument indispensable. Ils font du cirage une étape incontournable de la préparation de son didge et n'évoquent même pas la possibilité qu'on puisse souffler directement sur le bois...


- comme tu le notes, la cire, quand on est barbu, c'est un peu la merde. Boutons et irritation de la peau, bouts de cire dans la barbe, etc... J'en avais mis sur mon tout premier didgeridoo (un teck indonésien... personne n'est parfait :aille: ) alors que je débutais, et j'ai fini par craquer assez vite. :gene:
Du coup, par la suite, j'ai toujours essayé de privilégier le jeu direct sur le bois, sans rien sur l'embouchure.

Il n'y a que dans un cas où j'ai essayé de bricoler une embouchure : un gros Djalu avec un embouchure retravaillée et élargie (ah, ces blancs-becs qui se sentent obliger de retoucher le travail des aborigènes ! :hurt5: ), qui du coup est pas top pour faire des hoots...
J'ai essayé un mélange de 1/3 de cire d'abeille classique, 1/3 de sugarbag (un mélange cire/propolis fait par des petites abeilles terrestres australiennes) et 1/3 de cendres. Ce genre de mélange fonctionne pas mal : on garde la plasticité de la cire, mais la cendre permet de solidifier le mix en le rendant moins collant et moins sensible à la chaleur. Je n'ai pas trop persévéré dans mes expérimentations mais la consistance n'était pas parfaite à mon goût, si c'était à refaire je testerais plutôt 1/2 de cendre et 1/4 des deux cires.

Les mélanges du type cire + ocre donnent aussi de bons résultats à ce que j'ai entendu, mais je n'ai pas testé. Cyril du forum avait mis sur un de ses sandidges un mélange cire + résine de sapin (ou résine de sapin + ocre... je dis ça de mémoire, il faudrait lui demander), et c'était impeccable : super solide et pas du tout collant.
Bref, dans tous les cas, c'est comme de la cuisine : faut tester les recettes pour les améliorer... :langue2:
Modifié en dernier par Utnapishtim le Jeu 05 Nov 2015, 13:43, modifié 1 fois.
Fabulous secrets were revealed to me the day I held aloft my magic yidaki and said : « By the power of hard tongue ! I have the Poweeeeer ! »
Avatar de l’utilisateur
Utnapishtim
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1542
Enregistré le: Mar 11 Oct 2011, 14:56
Localisation: Dijon
Genre: Non spécifié


Retourner vers Brico-didge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités