Didg 432Hz

Pour discuter de tous les sujets qui vous tiennent à coeur

Re: Didg 432Hz

Messagepar Utnapishtim » Ven 16 Sep 2016, 16:53

Ninji > le lien que tu cites est erroné :

It is said that 8Hz is the fundamental “beat” of the planet.

Non :

- il s'agit juste de la fondamentale du pic de résonance du champs magnétique terrestre. Or, on sait bien qu'à la différence des hirondelles et des requins, les êtres humains ne sont pas sensible aux champs électromagnétiques... surtout pour des valeurs aussi faibles que celui de la Terre. Tu ne ressens rien si tu te poses un aimant sur ta tête (puissance 1 Tesla environ), alors de là à pouvoir percevoir le champs magnétique de la Terre (qui est de 0,0001 Tesla, soit dix mille fois plus faible) c'est carrément miraculeux ! :perv:

- il ne s'agit pas de 8 Hz, mais de 7,8 Hz. Ce qui fait une sacré différence, et met à mal la théorie des 432 Hz développée ci-dessus.

The heartbeat of the Earth is better known as Schumann resonance. (...) 432Hz resonates with the frequency of 8Hz.[/b][/i]

432 Hz est effectivement la 54ème harmonique du 8 Hz, mais comme on l'a vu, la fondamentale de la résonance de Schuman est en réalité de 7,8 Hz. Donc 54ème harmonique : 421,2 Hz.
Exit les 432 Hz (outre le fait que, comme je l'avais écrit, mélanger les sons et les champs magnétiques juste parce qu'ils se mesurent tous les deux en Hertz ne rime pas à grand chose).

Ninji a écrit:Peut-etre pas, mais c'est le cerveau-interface qui etablira le lien: https://goo.gl/oBzXIe

Ou pas. Si Nelson Dhapan Yunipingu fait 8 hoots à la seconde dans son jeu (c'est beaucoup, mais je sais qu'il en est capable :amen: ), ses hoots auront une fréquence de 8 Hz.
Mais malgré tout, le cerveau aura du mal à faire le lien avec la résonance de Schuman (~ 8 Hz, elle aussi).
Fabulous secrets were revealed to me the day I held aloft my magic yidaki and said : « By the power of hard tongue ! I have the Poweeeeer ! »
Avatar de l’utilisateur
Utnapishtim
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1540
Enregistré le: Mar 11 Oct 2011, 14:56
Localisation: Dijon
Genre: Non spécifié

Publicité

Re: Didg 432Hz

Messagepar Vince » Sam 17 Sep 2016, 12:29

Typiquement le genre de discussion sujet à polémique...

@ Ninji

J'ai pu écouter la vidéo, le son est bon rien à dire là dessus (didj et joueur), mais comme Zalem je ne comprend pas la phrase "En tout cas sa demonstration dans le clip ci-dessus denote d'une grande maturite dans la maniere dont il aborde le jeu au didj", peux-tu m'éclairer ?

Sinon concernant l'histoire de la fréquence 432 Hz soit disant "spéciale", je suis très dubitatif... Au delà de l'aspect new-age (chacun ses croyances) c'est la première fois en 20 ans de pratique qu'on me présente un didj par rapport à sa fréquence. D'habitude on met en avant d'autres critères : note fondamentale, harmoniques, backpressure, taille, origine, méthode de fabrication... Je ne sais pas quoi en penser... :0

En fait je met quiconque au défi de me dire juste à l'oreille quelle est la fréquence d'un didj ! Celui ne m'a pas fait "vibrer" plus que çà, en tout cas loin derrière les deux "singing didj" que j'ai pu tester il y a longtemps.

Allez comme l'a dit Bamboo on n'a qu'à demander leur avis aux vrais spécialistes du didj : ils en pensent quoi les Yolngus de la fréquence 432 Hz ? Est-ce que certains yidakis, magos etc... sont accordés dans cette fréquence ?

Je voudrais bien y croire... mais pas avec ce genre d'arguments trop ésotériques.
Bon souffle à tous !
Avatar de l’utilisateur
Vince
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 1742
Photos: 2
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2003, 10:38
Localisation: 17 - La Rochelle
Âge: 41
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar Ninji » Sam 17 Sep 2016, 23:29

Vince a écrit:J'ai pu écouter la vidéo, le son est bon rien à dire là dessus (didj et joueur)

Le joueur est tres bon.

Vince a écrit:Typiquement le genre de discussion sujet à polémique... mais comme Zalem je ne comprend pas la phrase "En tout cas sa demonstration dans le clip ci-dessus denote d'une grande maturite dans la maniere dont il aborde le jeu au didj", peux-tu m'éclairer ?

Pour rebondir sur ce que je disais plus-haut, le joueur est "tres bon" parce qu'il a un grand controle sur le son et c'est ici peut-etre que se trouve "la polemique"... Et je vais mettre les pieds dans le plat, si j'ecoute tres peu de joueurs de didj (15 tracks seulement dans ma discotheque) c'est a cause de ca, de ce manque de comprehension de la chose. Le jeu contemporain est a la portee de tout le monde, peut-etre meme aussi le jeu Trad, pas le controle sur le son.
Le controle sur le son a la trompette c'est un peu ca.
Ou pour en revenir au didj et a l'Italien de Emeraldstrees, c'est un peu ce qu'il demontre lorsqu'il presente les valeurs qualitatives de ces didjs en en donnant un echantillon sonore sur un drone ou un toot continu, simplement tenu.


Vince a écrit:En fait je met quiconque au défi de me dire juste à l'oreille quelle est la fréquence d'un didj ! Celui (ci) ne m'a pas fait "vibrer" plus que çà, en tout cas loin derrière les deux "singing didj" que j'ai pu tester il y a longtemps.

Sur la question des "singing didjs", je vois tres bien ce que tu veux dire et effectivement c'est tres impressionant et d'ailleurs pour te reprendre au mot, as-tu eu la curiosite de determiner quelle(s) harmonique(s) avait-il de chantante(s) ton fameux didj? Pour t'aider dans cette tache si tu ne l'as pas fait ou ne sait pas le faire, je te conseille ce "calculateur" qui est un outil precieux pour cette operation.
Il n'est pas si rare que ca de trouver des "singings" qu'on pourra qualifier de didjs qui dronent avec une ou plusieurs harmoniques qui surnagent, flottent ou surfent sur le drone de base. En general, une ou deux dans le meilleur des cas dont la distribution correspond souvent a la 6eme et/ou 9eme harmonique(s). Sur la phase expiratoire majoritairement ou alors sur la phase inspiratoire ou alors sur les deux. Il est aussi a noter que parfois, certains didjs sont si "singing" qu'il vaudrait mieux les apppeler "bawling didjs" (braillards) tant on est plus dans la nuance...
Je ne sais pas d'ou vient cette qualite, si elle provient de la constitution interne du didj (micro-chambres de resonance dans la colonne) ou d'autres facteurs mais j'ai par exemple remarque que les didjs de certains crafteurs sont quasiment tous ou souvent des singings a un degre ou a un autre. J'en veux pour exemple les didjs de Bruce Wix, (Wix Stix) et pour information, il faut ecouter par exemple les demos de Kurungai de Didgeridoo-Passion qui vend des Wix-Stix, ils ont quasiment tous ce detail...
Kurungai qu'il faut ici saluer en passant pour ce qu'il a fait pour Bruce Rogers. Il a bien capte ce qui allait venir...

Vince a écrit:Allez comme l'a dit Bamboo on n'a qu'à demander leur avis aux vrais spécialistes du didj : ils en pensent quoi les Yolngus de la fréquence 432 Hz ? Est-ce que certains yidakis, magos etc... sont accordés dans cette fréquence ?

Qu'il suffise d'ecouter ce qu'ils ont a dire sur le jeu "balanda" au didgeridoo et sur le New-Age:

"Turner also observes: New Age players favour curved, bell-bottomed didjereedoos to maximize the overtones and amplify the sound coming out the end. What they want is an `out of control sound'". In contrast, he maintains, "Aboriginal players want complete control over the overtones and select instruments (or spaces within instruments) that enable them to do this". Turner observes "New Age players justify what they do relative to Aboriginal players by saying they are working out the full potentialities of the instrument, implying that the Aborigines did not". However, he emphasises: "the way Aborigines play reflects and reinforces a way of life"; a way of life to which some participants in New Age discourse aspire (even if it is dimly understood or acknowledged). As a cultural insider, Tom Djelkwarrngi Wood (Assistant Aboriginal Heritage Officer with Maningrida Arts and Culture) explains: "I've seen non-Aboriginal people playing the didjeridu and the way they play there's no tune, no song, and no meaning ... Non-Aboriginal people have tried to take hold of the didjeridu but they just don't seem to be able to understand it." The Quest for a "Magical Island" The Convergence of the Didjeridu, Aboriginal Culture, Healing and Cultural Politics in New Age Discourse

Ils nous apportent beaucoup certes, mais il n'y a pas de raison a ce que la relation soit a sens unique et elle ne l'est pas:

"It is not only New Age and new age Pagans that decontextualise indigenous sacred traditions. The agency of indigenous peoples in the dissemination of their culture must not be overlooked. Lynne Hume writes of two Australian Aboriginals who offer New Age workshops, David Mowaljarlai , a Ngarinyin elder from Western Australia, who offers to share “the wisdom of an elder … to bring forth and nourish the potent, creative core of the masculine spirit”, and Tjanar a Goreng-Goreng, a traditional healer dancer , offers Reiki and aromatherapy as wel l as using “chakras” and “channelling” to draw “people closer to the essential force of [Dreaming] energy” . The sharing of knowledge with non-indigenous people is an activity which is not without controversy: while some approve, others disapprove. However, the differences in opinion highlight the fact that indigenous people are not a homogenous group with a unifed response to appropriative practices." Appropriating the Didjeridu and the Sweat Lodge
Modifié en dernier par Ninji le Sam 17 Sep 2016, 23:48, modifié 2 fois.
Au commencement etait le Son, et le Son etait avec Dieu, et le Son etait Dieu
Avatar de l’utilisateur
Ninji
Le ptit bavard||La ptite bavarde
Le ptit bavard||La ptite bavarde
 
Messages: 51
Enregistré le: Ven 26 Aoû 2016, 10:03
Âge: 51
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar Ninji » Dim 18 Sep 2016, 8:47

Dans la prolongation du precedent message...


Tonalite:
Sib1
Harmoniques "chantantes":
7eme (Sol#/Lab4)
9eme (Do5)

Valeurs moyennes au centieme, a corriger si necessaire...
Au commencement etait le Son, et le Son etait avec Dieu, et le Son etait Dieu
Avatar de l’utilisateur
Ninji
Le ptit bavard||La ptite bavarde
Le ptit bavard||La ptite bavarde
 
Messages: 51
Enregistré le: Ven 26 Aoû 2016, 10:03
Âge: 51
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar bamboo » Dim 18 Sep 2016, 12:55

:ghee: trance lake sidérant !! :ghee: :jesors:
Modifié en dernier par bamboo le Dim 18 Sep 2016, 12:56, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
bamboo
La pipelette infernale
La pipelette infernale
 
Messages: 1684
Photos: 2
Enregistré le: Jeu 13 Sep 2007, 10:25
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar batman » Dim 18 Sep 2016, 16:37

Ninji a écrit:Le joueur est tres bon.


Ninji a écrit:une grande maturite dans la maniere dont il aborde le jeu au didj


Ninji a écrit:grand controle sur le son


Ah.....Quand un joueur n'est pas foutu de tenir une pression suffisante des lèvres pour avoir des harmoniques claires et précises j'ai du mal à lire tant de superlatifs...mais je crois que Gauthier a bien raison quand il se demande si les harmoniques ne sont pas allées se tanquer loin très loin en vacances, ça devient de plus en plus rare!! :gene:

Désolé mais dans la dernière vidéo par ex. à 3'50 (et presque tout le long hein mais là c'est violent) le son est vraiment dégueu ça ne vous dérange pas??

Pour ce qui est du 432 je n'ai pas d'avis sur la question, préférant faire de la musique plutôt que passer des plombes à lire des articles du web où ça m'a l'air d'être une belle pagaille...mais le sujet a l'air d'être intéressant en effet, peut être à la retraite... :merci:
Avatar de l’utilisateur
batman
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1080
Photos: 5
Enregistré le: Dim 19 Déc 2004, 15:11
Localisation: Romans
Genre: Non spécifié

Re: Didg 432Hz

Messagepar Ninji » Dim 18 Sep 2016, 19:04

bamboo a écrit: :jesors:


Justement Bamboo, c'etait une invitation a "sortir"...prendre l'air. ::d
Une invitation au voyage, une respiration salvatrice dans un monde de brutes... :pleur4:
Et la tendresse bord... ! :rougefaché:
Au commencement etait le Son, et le Son etait avec Dieu, et le Son etait Dieu
Avatar de l’utilisateur
Ninji
Le ptit bavard||La ptite bavarde
Le ptit bavard||La ptite bavarde
 
Messages: 51
Enregistré le: Ven 26 Aoû 2016, 10:03
Âge: 51
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar Ninji » Dim 18 Sep 2016, 20:13

batman a écrit:Ah.....Quand un joueur n'est pas foutu de tenir une pression suffisante des lèvres pour avoir des harmoniques claires et précises j'ai du mal à lire tant de superlatifs...mais je crois que Gauthier a bien raison quand il se demande si les harmoniques ne sont pas allées se tanquer loin très loin en vacances, ça devient de plus en plus rare!! :gene:


En general, ce qu'on craint le plus avec les harmoniques, c'est pas qu'elles s'en soient aller se "tanquer" en vacances, mais c'est plutot leur retour... Un retour de vacances du 15 Aout avec kilometres de bouchons a la cle... :mdr3:

C'est comme quand tu essayes de choisir un didj sur un site en ligne, fut-il un site Australien, pour savoir ce que vaut sonorement le didj en question que tu convoites et dont on aura pris le soin de te faire un petit enregistrement sonore, il faut s'armer d'un bon coupe-coupe pour se frayer un chemin a travers la jungle des harmoniques artificielles (de-)generees par le demonstrateur dans sa grande magnanimite.
Tu veux juste ecouter un drone pur pour commencer mais dans les 10 millisecondes chrono qui suivent, ca part en vrille, et c'est parti pour un tour de grand huit :berk1: ... Et vas-y que je te beat-box, et vas-y que je te gueule dans le cornet, que je te sature l'enregistrement avec des harmoniques stridentes qui feraient merveilles dans les salles de tortures de Guantanamo... Alors que toi, a la base, t'as juste demande a ecouter un bourdon pur et stable, mais la y a plus personne, parce que les fondamentaux sont absents...

Et pour en revenir aux fondamentaux, avant d'integrer le jeu des harmoniques au didge, il faut commencer par etre capable de jouer sans harmoniques, c.a.d sans pollution harmonique, phenomene naturel de moindre resistance qui fait immanquablement surface quand on a pas de controle sur le son...


Désolé mais dans la dernière vidéo par ex. à 3'50 (et presque tout le long hein mais là c'est violent) le son est vraiment dégueu ça ne vous dérange pas??

Pour que ca me derange, il faudrait que la technique photographique dite du "flou artistique" me donne des boutons ou que je prenne les arcanes de l'emploi de la distorsion electrique a la guitare du meme nom, pour des vessies. C'est voulu et c'est manifestement "edite" en aval...

Pour ce qui est du 432 je n'ai pas d'avis sur la question, préférant faire de la musique...

Je suis entierement d'accord mais soyons raisonnables, demandons la lune, faisons-la bien.

Mais laissons parler un Maitre, pour mettre tout le monde d'accord... :cote:
Modifié en dernier par Ninji le Mar 20 Sep 2016, 1:56, modifié 4 fois.
Au commencement etait le Son, et le Son etait avec Dieu, et le Son etait Dieu
Avatar de l’utilisateur
Ninji
Le ptit bavard||La ptite bavarde
Le ptit bavard||La ptite bavarde
 
Messages: 51
Enregistré le: Ven 26 Aoû 2016, 10:03
Âge: 51
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar batman » Dim 18 Sep 2016, 20:55

Ninji a écrit:un bourdon pur et stable


On a juste pas la même définition de pur et stable...pour moi "pur" c'est sans cet espèce de bruit parasite de crachotis au dessus du son que j'arrive très bien à reproduire quand j'ai les lèvres nazes ou que je n'ai pas joué depuis un bail... ;)

Et les harmoniques il en fait plein, mais ça manque tellement de pression que le p'tit crachin masque tout.

Ninji a écrit:C'est voulu et c'est manifestement "edite" en aval...


Là pour le coup ça relève du fantasme je pense... :gene:

Bref que ce genre de son te plaise est un fait, et c'est tant mieux, mais de là à ériger tout ça en "maîtrise parfaite", "grande maturité" et j'en passe, c'est peut être "un poil" exagéré. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
batman
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
Le tchatcheur fou||La tchatcheuse folle
 
Messages: 1080
Photos: 5
Enregistré le: Dim 19 Déc 2004, 15:11
Localisation: Romans
Genre: Non spécifié

Re: Didg 432Hz

Messagepar oboreal » Lun 19 Sep 2016, 0:25

Juste pour rire, l'autre coup j'ai passé le son de la première vidéo à l'accordeur, et sans surprise, le didj est 20 centièmes au dessus d'un accordage en la 432, alors que le joueur souffle hyper doucement.

Bref... de là à être assez précis pour que le fait d'être un multiple quelconque de la résonance de mon cul sur la commode ait une quelconque influence sur quoi que ce soit on est loin du compte.

La musique fait du bien aux êtres humains lorsqu'elle est bien composée et interprétée, et ce quelque soit l'accordage, de nombreuses études en attestent... A l'inverse, je te promet qu'il est très facile de crisper n'importe qui en jouant quelque chose de dissonant en étant accordé en 432 ou dans n'importe quel autre référentiel.

Je prends personnellement un pied extraordinaire à jouer avec des tas de musiciens, en ayant souvent... pas de diapason à portée, et c'était d'ailleurs encore le cas il y a pas si longtemps avec l'ami Batman ici présent que je salue.

Bref, la musique est un language si riche et complexe, qu'avant de se poser la question d'une référence d'accordage ou d'une autre, il faut déjà en avoir fait le tour... ce que je ne pense pas parvenir à faire un jour, et c'est tant mieux. ;)
Modifié en dernier par oboreal le Mar 20 Sep 2016, 11:58, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
oboreal
Modérateur||Modératrice
Modérateur||Modératrice
 
Messages: 3330
Photos: 5
Enregistré le: Sam 22 Mar 2003, 11:08
Localisation: Grenoble
Âge: 33
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar Le Bourdon » Lun 19 Sep 2016, 11:45

Il est vrai que je participe de plus en plus rarement à ce type de débat mais j'ai envie de dire que je suis d'accord avec Batman et Oboreal.
Avatar de l’utilisateur
Le Bourdon
Modérateur||Modératrice
Modérateur||Modératrice
 
Messages: 3377
Photos: 8
Enregistré le: Ven 26 Mar 2004, 15:04
Localisation: Rouen
Âge: 36
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar Adrien B. » Lun 19 Sep 2016, 15:52

Coucou les copaings, çà va ?
Hey, après tous ces échanges j'en conclu qu'il y a bien de la résonnace dans le 432 !
Ninji, aka the réanimator de forum. Prochain sujet : pour ou contre une joueuse femme qui poot dans un didg trad pendant une médiation tantrique ?
Moi je suis pour si, bien sûr, le poot est en 432 ! Et vous ?
Bon je vais rejoindre Bamboo au bord du Lake. :happy1: :cote:
Avatar de l’utilisateur
Adrien B.
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 515
Photos: 35
Enregistré le: Ven 02 Sep 2011, 11:18
Genre: Non spécifié

Re: Didg 432Hz

Messagepar Ninji » Mar 20 Sep 2016, 2:02

La video de Gauthier, c'etait chez Bob Druett au fait...
Au commencement etait le Son, et le Son etait avec Dieu, et le Son etait Dieu
Avatar de l’utilisateur
Ninji
Le ptit bavard||La ptite bavarde
Le ptit bavard||La ptite bavarde
 
Messages: 51
Enregistré le: Ven 26 Aoû 2016, 10:03
Âge: 51
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar KiD » Jeu 06 Oct 2016, 14:25

oboreal a écrit:La musique fait du bien aux êtres humains lorsqu'elle est bien composée et interprétée, et ce quelque soit l'accordage, de nombreuses études en attestent... A l'inverse, je te promet qu'il est très facile de crisper n'importe qui en jouant quelque chose de dissonant en étant accordé en 432 ou dans n'importe quel autre référentiel.

oboreal a écrit:Je prends personnellement un pied extraordinaire à jouer avec des tas de musiciens, en ayant souvent... pas de diapason à portée

+ 47
La question de référentiel est importante, bien d'accord =)
Une musique indienne part sur le "ça", ce sera la fondamentale, ça peut être la touche du "Do" de l'harmonium qui la donne, tous les autres instrus s'accordent
Un orchestre symphonique en musique classique occidentale part sur le LA du hautbois puis tous les instrus s'accordent...
Et même si ta fondamentale n'est pas la même que celle de ton voisin (didgeridoo powa), il y a moyen de construire quelquechose de joli... l'écoute est une belle amie.
Entre musiciens, pour que ça se passe bien, vaut mieux être d'accord.

oboreal a écrit:Bref, la musique est un language si riche et complexe, qu'avant de se poser la question d'une référence d'accordage ou d'une autre, il faut déjà en avoir fait le tour... ce que je ne pense pas parvenir à faire un jour, et c'est tant mieux. ;)
Merci pour ces Obeaux mots :)
J'aime bien me pauser cette question et que les sons y répondent. Piètre mentalisation sémantique, music got the powa!




Ninji a écrit:Tu veux juste ecouter un drone pur pour commencer mais dans les 10 millisecondes chrono qui suivent, ca part en vrille, et c'est parti pour un tour de grand huit :berk1: ... Et vas-y que je te beat-box, et vas-y que je te gueule dans le cornet, que je te sature l'enregistrement avec des harmoniques stridentes qui feraient merveilles dans les salles de tortures de Guantanamo... Alors que toi, a la base, t'as juste demande a ecouter un bourdon pur et stable, mais la y a plus personne, parce que les fondamentaux sont absents...

Doucement... Ce sont TES fondamentaux qui sont absents à TON goût.
Dans MES fondamentaux, le gars que tu présentes comme
Ninji a écrit: Le joueur est tres bon.
une grande maturite dans la maniere dont il aborde le jeu au didj
grand controle sur le son

ne varie pas sa dynamique de jeu, a un bourdon peu propre, peu de techniques différentes, peu de musicalité et pas de transe. ça reste un échantillon de ce qu'il fait, enregistré avec peu de moyens et qui se retrouve au beau milieu d'une conversation sur un forum. Ne nous enflammons pas...
Ne nous impose ta façon de voir une vibration tubesque stp. Discute la, pas de soucis, avec une forme plus ouverte. La masturbation c'est vrai que c'est bon mais tout le monde a ses méthodes et l'empathie n'y est pas toujours chose commune, sur un forum vaut mieux mettre des gants.
A chacun sa façon de voir, ressentir et jouer cet instrument.


Ninji a écrit:Et pour en revenir aux fondamentaux, avant d'integrer le jeu des harmoniques au didge, il faut commencer par etre capable de jouer sans harmoniques, c.a.d sans pollution harmonique, phenomene naturel de moindre resistance qui fait immanquablement surface quand on a pas de controle sur le son...

Je n'aime toujours pas ta formulation car je me sens libre de souffler comme bon me semble
mais dans le fond je suis d'accord +35
cet effet "sans pollution harmonique" peut rendre bien musicalement parlant (Zalem, Muladrive) pour le contrôle du souffle (Workshops de Dubravko) et l'évolution d'une transe (Ondrej)
J'adore me pauser et ne faire que cette simple vibration, toute fine et reposante.
"each act of listening to music may be thought of as both recapitulating the past and predicting the future" R.J. Zatorre
Avatar de l’utilisateur
KiD
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 595
Photos: 9
Enregistré le: Jeu 30 Nov 2006, 12:06
Localisation: Powatiers86, Loiré49
Âge: 31
Genre: Homme

Re: Didg 432Hz

Messagepar David » Jeu 17 Nov 2016, 9:07

Un article intéressant sur l'historique des diapasons et le peu de justification de l'utilisation du 432 Hz par rapport au autres diapasons
http://www.medson.net/432hz-mythe.html
KROMM BOUD Le didgeridoo courbé en forme de saxophone pour jouer debout
KORN BASS Le didgeridoo chromatique à coulisse
http://www.kanarchoad.com
Avatar de l’utilisateur
David
Le polyglotte||La polyglotte
Le polyglotte||La polyglotte
 
Messages: 783
Enregistré le: Ven 25 Juil 2003, 9:49
Localisation: Kreiz Breizh (22)
Âge: 45
Genre: Homme

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le bistro

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités